Le référencement d’un site se traduit par sa position dans les résultats d’un moteur de recherche. C’est un véritable métier que d’œuvrer pour cette position tant espérée. Petits veinards que vous êtes : on vous dit tout, de la façon la plus accessible et compréhensible possible pour que vous parveniez à faire cela par vous-même avec votre site web. Être présent sur internet c’est bien, être visible c’est mieux!

L’importance du domaine et de l’hébergement

On lit un peu partout qu’un bon référencement passe d’abord par un contenu de qualité, mais on oublie souvent des étapes préliminaires tout aussi importantes que le contenu rédactionnel!

Le nom de domaine

Vous n’avez pas encore acheté votre nom de domaine mais que vous savez dors et déjà ce sur quoi vous allez vous concentrer ? Alors songez à opter pour un nom de domaine composé de mots-clé, directement concernés par le contenu de votre futur site.

Attention cependant à ne pas en abuser, un nom trop long composé de trop de mots peut poser problème pour les moteurs de recherche!

Si vous êtes dans ce cas, pensez donc à raccourcir et aller à l’essentiel. Par exemple, si vous vendez des câbles de différentes matières (pour les chantiers, les particuliers, etc), privilégiez le nom de votre entreprise (cablerie-x.com, cables-inox.com, etc).

Vous vous inscrivez dans un domaine très concurrentiel ? Tous les termes de recherche sont déjà occupés par les noms de domaine de concurrents ? Alors acheter un nom de domaine plus large et “friendly” peut s’avérer payant pour votre contenu ! Optez pour un nom de site facile à retenir, plus ou moins explicite, voire drôle.

L’hébergement

Vous ne pouvez prétendre à un bon trafic si vous ne faites pas appel à un bon hébergeur. En effet, la rapidité de chargement des pages et l’assistance dépendent de la qualité de votre hébergement.

Dans ce domaine, la concurrence fait rage et peut être tentant de faire appel à un hébergeur payant. Ces derniers offrent, en autres services, la possibilité de gérer vos redirection, d’installer vos modules et extensions (si vous utilisez un CMS comme WordPress) ou, plus généralement, d’administrer ces petits détails qui garantissent un bon référencement.

Le choix de votre hébergeur se fera donc en fonction de vos moyens financiers, mais aussi du degré de liberté que vous recherchez. Les solutions gratuites ne vous offrant pas la possibilité de gérer votre propre serveur.

Découvrez aussi : Japan expo 2019 avec le programme et le tarif

Référencement et contenu rédactionnel : la base

Vous avez votre nom de domaine explicite, fun, unique et percutant. Votre hébergeur est réactif, son support d’assistance impeccable alors venons-en au vif du sujet : le contenu.

Là encore, vous pouvez faire appel à un prestataire, il en existe de très nombreux sur la toile. Mais vous aimez gérer votre contenu vous-même, et vous comprend ! Voyons ensemble les bonnes pratiques à prendre en compte pour un contenu efficace en terme de référencement. Elles tiennent en trois principaux axes qu’il convient de travailler :

  • Les balises et le code HTML et notamment la balise Titre et MetaDescription, le H1, le H2, les balises strong, em et autres.
  • le contenu rédactionnel doit répondre la hiérarchisation de votre contenu. En faisant appel aux 5 questions-piliers qui dictent tous les écrits journalistiques : Who ? What ? When ? Where ? Why ? (Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Pourquoi ?)

Attention de produire un code juste et propre

Mettre en place une stratégie éditoriale

Quand nous vous parlons de logique journalistique, nous pesons nos mots. C’est une véritable stratégie éditoriale qui doit guider la plume de votre contenu. Pour éditer votre stratégie lors de la création de votre site web, il est vivement recommandé de passer par une agence spécialiste en référencement commme Web-Alpin.com!

L’internaute au cœur de l’écrit

Une stratégie éditoriale ou stratégie de contenu pourrait être définie comme la façon de construire une relation de proximité avec son lectorat. Pour ce faire, on privilégiera par exemple un ton humouristique, une réaction “à chaud” à des événements (ce qui implique donc de maintenir son contenu aux faits de l’actualité).

En somme, la stratégie éditoriale est la manière d’écrire pour les gens et non pour les robots des moteurs de recherche. C’est là le juste retour à l’humain dans un domaine où l’intelligence artificielle est omniprésente. Celle-ci a besoin d’un référent pour savoir quel contenu est estimable. Ce référent, c’est bien le lecteur lambda.

Ainsi vous pourrez proposer une suite cohérente d’articles, des jeux concours, des appels à réagir en commentaires : tout ce qui peut rendre un écrit vivant au sens numérique du terme.

L'internaute au coeur de la stratégie

Les bonnes pratiques

C’est dans cette même logique que vous devrez proposer différents éléments qui rendent la lecture agréable à votre visiteur. On pensera à l’utilisation de synonymes, de termes proches, mais aussi à des liens provenants d’autres contenus informatifs.

Nous l’avons déjà dit, l’insertion de médias est primordiale pour rendre votre récit dynamique.

La rédaction naturelle récompensée par les moteurs de recherche. Pour se rapprocher au maximum des bons réflexes de rédaction, le meilleur exercice est encore de se mettre à la place de votre lecteur.Comme lui, lorsque vous cherchez une information sur diverses pages, vous aimez trouver les réponses immédiatement.

Ne négligez donc pas les listes à puces, les repères temporels absolus, mais aussi tout simplement à l’orthographe et à la syntaxe.

Vous l’aurez compris, un bon référencement passe par un contenu web qui interpelle votre lecteur. Il faut qu’il reste sur votre site, qu’il lise, et surtout qu’il trouve les informations recherchées.