Vis ma vie en agence de pub (bis)

pubardCette année j’ai fêté mes 5 ans dans le monde merveilleux du Travail. Ca passe plus que vite, vraiment.
C’est vrai qu’il y a 5 ans, je ne savais point qu’aujourd’hui je passerais mes journées au téléphone avec Facebook, à optimiser mes campagnes Google pour générer un max de ventes pour mes clients, à sortir des datas et à pondre des PPT pour vendre du rêve à mes clients.
Mais zut, où est passé le bénéfice de mes longues études de Lettres ? Une Hypokhâgne et une Maîtrise de Littérature Française sur l’apparence du corps pour Acheter aujourd’hui. Passer des lettres aux chiffres, un jour sûrement reprendre les lettres. Et dans le bon ordre, dans celui que je l’entends.

Bref, depuis un peu plus de 5 ans maintenant je travaille en agence de pub.
Ah, je vois vos yeux grands ouverts : « En agence de pub qu’elle bosse la geekette ». Il ne faut pas rêver non plus, les agences de pub sont comme toutes les autres entreprises, on vous paye pour remplir une mission, faire du chiffre et non pour jouer à m’as-tu-vu.
99 Francs  ? Je n’ai point connu cette époque, et de toute façon depuis une certaine loi Sapin, on ne frime plus comme avant.
La pub, il est vrai que ça fait rêver beaucoup de jeunes diplômés.

Plus tard tu veux être dir cli, chef de projet web ou DA ? Accroche-toi car on va te faire cravacher afin de te tester, voir si tu as vraiment ta place dans l’agence de tes rêves.

Alors c’est vrai, y a des jours où tu vas faire nocturne jusqu’à pas d’heure, arriver au travail alors que le ménage n’est pas encore fait et manger devant ton PC.

Non je ne souhaite pas dénigrer ce milieu grâce auquel je vis aujourd’hui. Je suis heureuse dans mon travail, j’aime mes missions et surtout j’ai la chance de travailler sur un levier en évolution constante : le web.
Passer du SEO au Social Media, puis du Social Media à l’Achat média. Oui c’est moi, oui c’est mon parcours. Un peu atypique pour certains, logique et intéressant pour d’autres.
Et pourtant j’ai envie de découvrir le OFF ; entendez le OFF Line. Un vague écho à mes études de Lettres, sûrement. Coordonner, réfléchir et juxtaposer. C’est un peu ça dans ma tête en ce moment. Demain sûrement, on verra.

Ce que j’aime dans mon travail, ce sont les personnalités diverses que j’ai pu rencontrer. Des créatifs en veux-tu en voilà, des têtes fortes au-dessus de toi tu n’en manqueras pas, et des personnes humaines et généreuses il y en a aussi dans la pub. Plus que vous ne pensez d’ailleurs.
On fait de la pub oui, on participe aux bénéfices de nos clients, tous ces grands annonceurs. Et pourtant on ne sauve pas des vies, juste des réservations, des spots, des clics et des impressions.
Savoir prendre du recul dans ce monde bourré de paillettes. C’est parfois un peu difficile tellement la pression peut être forte.

Aujourd’hui je suis satisfaite de mon parcours malgré les hauts et les bas que j’ai pu traverser. Je ne souhaite pas sortir de ce milieu.
J’y suis arrivée un peu par hasard, c’est vrai, au fil des rencontres. C’est ce que j’aime dire, d’ailleurs, lorsque je passe des entretiens d’embauche.
Et puis au fond, nos métiers ne s’offrent-ils pas à nous en fonction de la personne que l’on devient ?
Alors non, je ne suis pas quelqu’un d’extravertie ou d’enragé. J’aime travailler, travailler dur comme il faut. J’ai du caractère, et une sensibilité « artistique ». C’est un peu comme ça qu’il faut être pour émerger dans la pub, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !