Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

Le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

J’ai découvert le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme il y a quasiment un an. Je m’y suis rendue par curiosité. En fait, la culture juive me fascine. En effet, il y a une année je ne connaissais guère de choses de leur culture et de leur Histoire. C’est donc pour ces principales raisons que je me suis rendue à ce musée. Vous pouvez le trouver à la rue du Temple. Notez que le quartier est particulièrement calme. C’est agréable et reposant, d’où l’intérêt d’y passer une après-midi.

Le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme : un lieu fascinant

Avouons-nous une chose ; visiter les musées peut parfois être particulièrement lassant ! On y a va pour faire bien, enrichir notre culture G mais aussi nos discussions. Mais bien souvent, au bout d’une heure on râle. Mais soyez surpris, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme impossible de regarder l’heure toutes les cinq minutes ! En effet, il est riche d’un point culturel. Il est possible d’apprendre beaucoup de choses sur l’Histoire du peuple Juif. Vous pouvez également découvrir leur attrait pour les bijoux, mais aussi les objets nécessaires à leur pratique religieuse. Il est aussi bon de savoir que ce musée pourra intéresser tous les âges ainsi que toutes les cultures. Vous ressortirez de ce musée enrichis et émus.

Je vais vous avouer une chose : je suis devenue fan de ce musée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Musée de l’Orangerie de Paris

Un petit tour au Musée de l’Orangerie de Paris…

Hier, j’ai eu la bonne idée d’aller visiter le Musée de l’Orangerie de Paris vu que le temps m’a semblé au beau fixe. J’ai donc pris la direction des Tuileries, aperçu l’Arc de Triomphe, la place Concorde et fait un coucou à l’Elysée avant de pénétrer dans ce musée que je pensais visiter depuis quelques temps maintenant. J’avais eu, il y a quelques semaines maintenant, eu l’occasion de voir l’exposition sur Les Enfants Modèles que je n’avais trouvé pas trop mal. Bref, maintenant le Musée de l’Orangerie était tout à moi et je comptais le savourer.

Des Nymphéas à Cézanne au Musée de l’Orangerie de Paris

Comme certains d’entre vous doivent le savoir, le Musée de l’Orangerie de Paris conserve précieusement les Nymphéas de Monet. Et bien sûr que je les ai vues ! C’est vrai elles sont belles, mais manquent de couleurs à mon goût. Sauf une. La voici :

Un vrai artiste ce Monet je vous dis ! Du talent, un travail titanesque. Les toiles sont impressionnantes et j’ignorais qu’elles étaient aussi grandes. Après ce moment de rêverie, je suis descendue au sous-sol pour admirer les autres peintures de la collection. Au programme : Renoir, Cézanne, Picasso, et j’en passe, car je l’avoue, les autres je ne les ai pas aimé plus que ça…

… Et finalement déçue par le Musée de l’Orangerie de Paris

En réalité, je m’attendais à mieux. Je m’attendais à voir une belle collection de toiles mais ce ne fut pas le cas. Le Musée de l’Orangerie de Paris manque de magie à mon goût. Un peu trop terne. Des tableaux tristes, pas de gaieté et bien trop peu de couleurs. Je n’ai pu voir aucune toile célèbre de Renoir notamment. Même chose pour Monet, mais je sais bien que ses peintures se trouvent au Musée d’Orsay de Paris. Je ne suis donc restée 45 minutes seulement dans ce musée. Peut-être y retournerais-je, mais mon cœur ne balance plus pour ce musée désormais.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Musée du parfum Fragonard

Visite au musée du parfum Fragonard

Malgré tous les beaux et grands musées qui peuvent exister à Paris, j’ai fait une fixette sur un tout petit musée : le musée du parfum Fragonard. Avant d’y mettre les pieds, je m’attendais à quelque chose de plus grand, endroit où je pourrais passer une bonne heure. Mais ô surprise, ce musée était en réalité fort petit. Pour être plus précise dans mes propos, il était possible de le visiter en… 20 minutes ! Rapide, certes, mais plutôt intéressant puisque j’ai pu y apprendre pas mal de choses. Saviez-vous, par exemple, qu’avant d’être sous forme liquide, le parfum se présentait sous la forme d’une crème ? Il était également utilisé depuis l’époque égyptienne, et nos amis les grecs et les romains en raffolaient ! :-) Il faut savoir également que pendant les siècles précédents, les femmes le transportaient dans des fioles qu’elles utilisaient comme pendentifs afin d’attirer les regards… Sexy les nanas de l’époque ! :-)

Au musée du parfum Fragonard, il y a plein de jolis choses

Ce que j’ai particulièrement apprécié au musée du parfum Fragonard c’est qu’il y avait de jolies pièces de collection. Cela allait des étiquettes de parfums, aux bouteilles, en passant par les alambics, sans oublier les contenant des époques lointaines. Tout était petit et rafiné… Ca change des contenants industriels que l’on nous propose maintenant ! Bref, c’est un musée agréable, qui sent bon, avec des belles choses qui nous plongent dans un autre univers. Toutefois, je vous conseille de faire la visite avec un guide car vous y apprendrez davantage de choses. Dernier point : le musée est gratuit pour tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Musée Guimet – Paris

Rendez-vous au musée Guimet

Je tenais à visiter le musée Guimet depuis un moment. On m’avait dit qu’il parlait d’Asie, de Chine, du Japon… Mais pas de la Corée, de l’Afghanistan et de l’Inde. Vu que sa visite prenait du temps, je me suis uniquement concentrée sur la Chine et le Japon. J’ai trouvé ce musée particulièrement intéressant, bien que je m’attendais toutefois plus à une visite plus historique qu’artistique. En effet, on y trouve essentiellement des oeuvres d’art qui, certes, retrace l’histoire de ces deux pays.

Visite de la Chine au musée Guimet

La Chine au musée Guimet est tout simplement magnifique. J’ai aimé. J’ai beaucoup aimé. Beaucoup de vases, de jarres, de céramique, d’orfèvrerie et de porcelaine. De la couleur. Beaucoup de couleurs. Des blanc et bleu surtout. Les Chinois, je les ai trouvé raffinés, sensibles et attachés à certaines choses. La nature (oiseaux et arbres), les dragons et les scènes de vie font partie des thèmes qu’ils peignent. J’ai apprécié le trait fin et détaillé de leurs oeuvres… Quel que soit le siècle. Eh oui, j’ai pu découvrir la période Tang, Song, Qing et Ming. Des artistes, des vrais. J’aime aussi leur souci du détail, notamment dans les bols et les coupes où ils prennent le temps de graver des images dans ces récipients. Un détail qui, pour moi, ne se trouve pas dans nos oeuvres françaises. J’ai alors eu une image plus que positive de l’esprit chinois : le calme, l’harmonie et le respect de la nature, le goût pour les jolies choses… Tout ça sur une large période, allant de l’an 500 au XVIIe siècle. De l’évolution, certes, mais toujours cette grâce et de cette délicatesse que l’on retrouve tout au long de l’histoire artistique chinoise.

Coup d’oeil sur le Japon au musée Guimet

La partie Japon du musée Guimet, je ne l’ai guère appréciée. J’avais, jusque là, une image plutôt ignorante de l’histoire japonaise… Je ne savais que peu de choses. Je connaissais les sushis, les makis et le restaurant japonais. :) On m’avait également dit que les Japonais était un peuple tueur de baleines et de dauphins, mais je répliquai qu’il n’avait pas la viande rouge industrielle que nous avons ici en France. Le Japon c’est aussi les mangas… Et je me suis d’ailleurs décidée à en lire un : Amours Félines de Kahori Onozucca. Bref, j’avais de ce pays une image assez moderne et avec bien trop peu de recul.

J’arrive donc à la partie Japon du musée Guimet… En réalité, je m’attendais à découvrir le même univers que j’avais pu apprécier dans la partie chinoise, mais ce fut tout le contraire ! En effet, j’ai trouvé l’art japonais rude, sombre, sans couleur et très orienté vers le combat. Un peu de tueurs, me disait-on… Voilà l’image que m’a plutôt transmise cette collection… Pas à en faire des cauchemars, mais presque. Je trouvais que les Chinois avaient une sensibilité certaine, mais ce n’est pas le cas des Japonais… Je suis déçue, vraiment déçue par leur mentalité du combat, aucune douceur dans leur monde de brutes… Et heureusement que le marketing d’aujourd’hui a un peu amélioré leur image. :)

Encore mieux que des photos, je vous propose une visite virtuelle du musée Guimet. Pour la Chine et le Japon, c’est le deuxième étage. :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Musée des Arts et Métiers de Paris

Visite du musée des Arts et Métiers de Paris

Jusqu’à présent le musée des Arts et Métiers ne me disait pas grand chose car j’avais peu d’intérêt pour les collections dont il disposait. Mais en fin de compte je me suis décidée d’y aller car j’avais peur de le regretter. Me voici donc, par un dimanche après-midi tout juste ensoleillé, devant ce musée. Avant d’y pénétrer, très honnêtement, je m’attendais à découvrir des objets sur les métiers d’époque… Mais à vrai dire ce ne fut pas vraiment le cas. En effet, le musée des Arts et Métiers compte plusieurs collections réparties de la manière suivante : Transports, Communication, Energie, Construction, Matériaux, Mécanique, Eglise et Instrument scientifique. Mouais… bof, me direz-vous, pas vraiment mes cibles d’intérêt me concernant. Sauf pour la communication et les transports.

A la découverte du musée des Arts et Métiers de Paris

Malgré ce manque de motivation de ma part au vue des collections du musée des Arts et Métiers, je me suis attardée sur la partie Instrument scientifique. Alors oui, les pièces de collections sont splendides, mais les explications manquent ! J’ai pu ensuite découvrir le premier ordinateur, les laboratoires de quelques grands physiciens, des maquettes de ponts célèbres à travers le monde, des calèches, des vélocipèdes, des tampons encreurs ou encore des presses et des poids ! Bref, une multitude d’objets retraçant l’histoire française des arts et métiers. Ce musée va cependant davantage attirer les personnes à l’esprit scientifique que les littéraires. Trop de science, de réflexion mathématique ou de techniques avancées pour mon esprit ! :-) J’ai toutefois aimé l’ensemble de la collection particulièrement bien agencée afin de permettre au visiteur d’avancer dans sa visite et dans l’Histoire.

Rendez-vous sur Hellocoton !