Et la vraie vie dans tout ça ?

La vraie vie, la vraie. La vie qu’on partage avec ses proches. Famille, amis, collègues.
La vraie vie, elle est faite de bons moments, de complicité, de rires et de sourires.
Pourtant, la vraie vie disparaît derrière le portable. Oui vous savez, cet objet qui ne vous lâche jamais.
Cet objet avec lequel vous restez H24. Il vous suit partout. Chez vous, au bureau, en vacances et dans votre lit. Intimité bonjour.
Un peu la faute aux réseaux sociaux. Un peu la faute aux internets. Un peu la faute au « toujours plus ».
Mon portable, c’est Je t’aime moi non plus. Mon portable, il est aujourd’hui difficile de m’en séparer.
L’éteindre, m’en éloigner, pour retrouver une certaine sérénité.
Voir des gens, les voir les yeux rivés sur leur portable. Attitude juste insupportable.
A croire que la vie, la vraie vie se passe dans le portable. Est-ce un jugement hâtif ? Pire, égoïste ?
Parfois, j’ai envie de leur arracher le téléphone des mains. Parfois même, je leur dis « C’est plus intéressant que moi le portable ? ». Pire qu’une dépendance affective. Une dépendance malsaine.
Si urgence il y a, on trouvera toujours le moyen de vous joindre. Ne pas oublier que le virtuel n’est pas le réel. Apprendre à s’en détacher pour se recentrer sur la vie, la vraie. :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !