Pensées sur La Rafle

La Rafle

2,8 millions. 2,8 millions voire plus. 2,8 millions, c’est le nombre de spectateurs qui se sont rendus au cinéma pour assister à une projection de La Rafle. Moi aussi je l’ai vu. Je me souviens même que la salle de l’UGC était remplie. Des enfants, des couples, des personnes âgées. J’étais bien entourée dis donc. J’avais d’ailleurs rédigé un billet sur La Rafle pour vous faire part de mes impressions. J’avais été émue. Très touchée. Les larmes m’avaient envahies comme ce fut le cas pour de nombreux autres spectateurs. Heureusement, j’avais prévu quelques mouchoirs. La musique, les acteurs, l’histoire (une vraie), tout cela m’avait littéralement touché.

La Rafle du Vel’ d’Hiv. On ne m’en avait parlé ni au collège ni au lycée. Pas d’écho non plus à l’université. Un secret ? Un sujet tabou ? Je l’ignore. Mes proches non plus ne m’avaient jamais évoqué ce moment de l’histoire si atroce et douloureux. Une rafle, jusqu’à maintenant, j’imaginais à peu près ce que c’était. Voir La Rafle m’a ouvert les yeux sur ce sujet. Mais pas assez peut-être. J’avais appris des choses, certes, mais j’avais besoin de prendre du recul pour en savoir et en comprendre davantage. Alors, je me suis documentée sur Internet, je suis allée au Mémorial de la Shoah et au musée d’art et d’histoire du judaïsme pour en savoir plus sur ce peuple. J’étais fascinée.

Continue Reading

Rendez-vous sur Hellocoton !