J’ai changé de métier : Google et Adwords

J’ai changé de métier. Complètement. Je suis passée du quali au quanti. C’est un peu créer puis calculer.
Rappel : j’ai fait Lettres. Des fois, je me demande comment j’en suis arrivée là. La curiosité, peut-être. Je ne sais pas. Je suis une personne étrange, pas toujours stable. J’ai peur de l’ennui, de l’enfermement. Voilà pourquoi j’ai changé. Mais toujours cette peur de me tromper, de prendre la mauvaise voie.
Pourtant, jusque là, j’ai toujours eu du boulot, beaucoup. Parfois trop, mais c’est la vie des agences de pub.
Bref, je suis partie à la découverte de Google et de ses Adwords. J’ai pris peur au début. Beaucoup d’éléments à apprendre et à maîtriser, puis des datas à manipuler. Je ne parle pas d’Excel et de ses formules. Mais petit à petit ça rentre. Dans ma tête. Parfois ça va trop vite, parfois je pleure car je ne comprends pas. Un esprit trop linéaire. Manque de logique. Mais cela, je le savais depuis le début.
Désormais je parle avec les termes mots clés, part d’impressions, ROI, négatifs, GDN, trafic qualifié, Clicks Command, tracking, ligne de commandes, variables, TCD, et bla bla.
Non ça me plait, ça me fait travailler les méninges. D’une manière différente, certes.
Mon travail d’aujourd’hui manque de créativité artistique. Je regrette. Un jour peut-être je le retrouverai.
Je souris parfois lorsque certains de mes collaborateurs ne comprennent pas mon travail. Je ne parle même pas de la famille. C’est vrai, ça fait parfois un peu peur le Search. :-)
Parfois je me dis qu’une démonstration en temps réel ferait le plus grand bien à tous. Mais bon, chacun son métier.

Adwords

« Je ne sais pas où je serai dans deux ans ». Une question que je me pose régulièrement. Le digital est un secteur qui évolue tellement vite qu’il n’est pas toujours évident de faire des projets sur le long terme. Un poste polyvalent, j’espère. Pas de répétition, de la créativité, beaucoup, de la logique, juste ce qu’il faut.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Quand Geekeries de filles remonte dans Google

Au cas vous l’ignorerez encore, je travaille dans le web. Je m’intéresse à tout ce qui tout au référencement. Ainsi je me suis fixée comme objectif de positionner Geekeries de filles sur les mots clés « geekette » et « geekeries », pour le moment.
Depuis peu, mon site est désormais en 4e position sur ces deux mots clés. J’avoue être satisfaite car sur le terme « geekette », mon blog est monté doucement mais sûrement. Et voilà le résultat !
Prochain objectif : arriver en tête du classement ! :-)

Si vous souhaitez obtenir des conseils sur le référencement, n’hésitez pas à me contact à geekeriesdefilles[at]gmail[dot]com.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La petite histoire de Google

Voilà une vidéo résumant toute la vie de Google :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Google Buzz

Google Buzz : premières impressions

Comme de nombreux geeks (mais aussi d’autres personnes en tout genre), j’ai pu tester Google Buzz. Comme tout le monde, j’ai eu l’impression d’avoir eu à faire à Twitter/Facebook mélangé. Le principe est pas mal du tout. Un outil de partage interactif intégré à la messagerie, voilà ce qui manquait sur le web ! L’outil est simple d’utilisation et ne demande pas d’inscription. J’ai également l’impression d’y voir Friendfeed, que j’avais précédemment utilisé, mais que j’ai fini par oublier puisque peu de mes proches l’utilisaient.

Google Buzz : les inconvénients

Bien que Google Buzz apparaisse comme un outil (presque) révolutionnaire, je lui trouve toutefois quelques désavantages. Tout d’abord, contrairement à Facebook ou Twitter, toute personne peut nous suivre, du moment où elle connait notre adresse Gmail. Il n’y apparemment pas la possibilité de lui interdire de nous suivre. Dans ce cas, je considère que la vie privée n’est pas respectée. Par ailleurs, si tous nos proches ne sont pas inscrits sur Gmail, il ne leur est pas possible d’utiliser l’application. A noter que plusieurs centaines de millions d’internautes sont inscrits sur Hotmail, contrairement à Gmail…. Et c’est pour cette raison que j’ai bien peur que Google Buzz ne soit pas rapidement pris en main !

Rendez-vous sur Hellocoton !