Au sujet des filles à chat

Les filles à chat, ou le phénomène que j’ai découvert en 2010 sur le blog de Marion et sur Twitter avec @Eowenn.

La fille à chat, c’est la nana célibataire qui décide un jour de prendre pour compagnon domestique… Un chat, si concubin il n’y a pas.

Les filles à chat se concentrent principalement dans la région parisienne (n’oublions pas, la ville de Paris compte un nombre de célibataires indéterminé…). Et après on se plaint qu’on ne rencontre personne.

La fille à chat voue un véritable amour à son animal.

La véritable fille à chat va diffuser sur le web, et plus précisément sur les réseaux sociaux Twitter et Instagram de nombreuses photos de son chat dans toute sa splendeur.

Avouez que le chat reste l’animal de compagnie par excellence : petit, discret, indépendant, #mangedetout, peu d’entretien, et surtout il s’adapte à tous les environnements.

De temps en temps, vous entendrez vos collègues #fillesachat vous parler pendant de longues minutes des dernières bêtises qu’a faites son chat.

Mieux encore, les #fillesachat vous feront clairement comprendre que leur compagnon occupe une immense place dans leur vie. Et je vous parle même pas de l’organisation lorsqu’elles doivent partir en vacances ! :D

Mais halte aux clichés, les filles à chat ne ressemblent plus à celles de l’époque de nos parents : aigries, vieilles filles, méchantes, renfermées, vilaines, etc.

La fille à chat d’aujourd’hui est une nana indépendante (il faut bien payer le Sheba du chat !), célibataire ou pas (si si, elles existent les filles à chat en couple), ambitieuse, drôle, organisée (elle fait ses courses en ligne), un peu exhib (je compte même plus leurs photos de chats sur les réseaux sociaux), douée de ses mains (faut voir les jolies photos qu’elles réalisent et/ou les blogs qu’elles tiennent) et surtout généreuses.

Voici donc un petit aperçu de mes filles à chat préférées…

Et pour en savoir plus sur ce phénomène, vous pouvez aller ici et .

Rendez-vous sur Hellocoton !