Mon joli Marais Poitevin

Je vis à l’entrée du marais poitevin. Ou plus précisément dans les Deux-Sèvres. Le 7.9.
Le marais poitevin (avec la baie de l’Aiguillon) s’étend sur plus de 100 000 hectares. Il s’agit de la deuxième zone la plus humide de France, derrière la Camargue. On nomme une partie de cette zone les marais mouillés, ou plus communément appelés la Venise Verte.
Alors non, ne pensez pas être à Venise, au milieu d’une ville, mais vous voilà plongez dans la flore et ses recoins sauvages. Le marais mouillé se compose de divers canaux comme les conches, les fossés ou encore la gonnelle.
Cela serait vous mentir de vous dire que le marais n’a pas connu des aménagements humains. Cela fut le cas dès le VIIe siècle par de grands seigneurs féodaux.
De nos jours, le marais poitevin est reconnu comme un parc nature régional et est ainsi protégé.
Toutefois, ne vous étonnez pas d’y croiser quelques vaches puisque les agriculteurs continuent de les mettre en pâture dès l’arrivée des beaux jours.
Dès le mois d’avril, vous pouvez visiter le marais en barque. A l’année, vous pouvez vous y aventurer en vélo (attention toutefois aux zones inondables !). Petit aperçu en images.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon Top 5 des choses à voir dans les Deux-Sèvres et en Charente-Maritime

Il y a un peu plus d’un an je partageais mon premier top 5 des choses à faire en Poitou-Charentes.
Aujourd’hui, j’ai envie de rédigé un nouvel article de ce type, mais plutôt orienté Deux-Sèvres et Charente-Maritime. Car oui, en un an, j’ai appris à connaître davantage ma nouvelle région d’adoption.

Commençons par les Deux-Sèvres

Lac des Effres à Secondigny
Quand les beaux jours arrivent et que la chaleur se fait sentir, rien de plus agréable que de se rendre au bord de l’eau. N’habitant pas directement en bord de mer (bon ok à quarante cins minutes d La Rochelle !), j’ai opté en mai pour le lac des Effres situé au cœur des Deux-Sèvres. Il n’est pas possible de s’y baigner mais les grands espaces verts qui l’entourent conviendront parfaitement pour profiter d’un pique-nique ou d’une sieste au soleil.

Promenade en barque dans le Marais Poitevin
Suite aux fortes chaleurs de ces derniers jours, nous avons opté avec des amis pour la célèbre balade en barque dans le marais mouillé. Bon plan idéal pour découvrir les recoins sauvages de la Venise Verte mais aussi pour en apprendre davantage sur l’histoire du marais. Conseil, réservez votre promenade en barque avec un guide plutôt à La Garette qu’à Coulon (trop de tourisme tue le tourisme…)

Plan d’eau de Cherveux
Cette fois-ci, la baignade est autorisée ! Il fait trop chaud et vous n’avez pas envie d’aller à l’océan, pensez au plan d’eau de Cherveux qui est notamment équipé de toboggans pour les plus jeunes et d’activités de plein air.

Passons maintenant à la Charente-Maritime

Ile d’Aix
Je vous propose de prendre la direction de l’Ile d’Aix ! C’est parait-il, le petit bijou du département. J’ai moi-même eu un véritable coup de cœur. Pas de voiture à bord, seuls les vélos, les piétons et les chevaux sont autorisés. Vous pouvez aisément y passer une journée mais aussi quelques jours. Des hôtels et des locations sont proposés aux touristes. Allez-y les yeux fermés et profitez de l’océan à l’ouest de l’île.


Ville de Rochefort
Rochefort est une ancienne ville militaire située à l’embouchure de la Charente et de l’océan Atlantique. Elle regorge de petites boutiques et de sympathiques petits musées. Ville à taille moyenne, elle est idéale pour y passer une journée. Vous pouvez d’ailleurs venir admirer la reconstruction de la frégate Hermione.


Et vous, avez-vous visité ces deux départements ? Que recommanderiez-vous de voir ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parthenay et sa citadelle

En tant que nouvelle habitante du Poitou-Charentes, je me devais d’aller visiter les villes et terres environnantes. La campagne, l’agriculture, les forêts. Bref une véritable tranquillité dans ma nouvelle région.

J’ai donc pris, cette fois-ci, la direction de Parthenay dans les Deux-Sèvres.
Parthenay est avant tout une ville d’art et d’histoire. A Parthenay, on replonge dans l’époque médiévale, on découvre l’art roman et on fait connaissance avec l’élevage de la race bovine Parthenaise.

Dans cette ville médiévale, on peut encore découvrir sa citadelle, mais aussi les porte de l’Horloge et Saint-Jacques derrière lesquelles vous verrez les tours percées d’archères et de canonnières.

A travers ses ruelles irrégulières, vous plongerez votre regard dans les maisons à colombages et vous n’aurez envie : partir à la découverte de la Gâtine poitevine.

Alors c’est vrai. je n’ai pas eu le temps de visiter tout Parthenay et ses environs.
Mais malgré le temps humide et menaçant, j’ai promis de revenir sur mes pas, pour terminer ma promenade dans ce coin des Deux-Sèvres.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Coulon, ma petite Venise (verte)

Coulon, ou la capitale de la Venise Verte, jouxte la ville de Niort. Juste à une quinzaine de minutes en voiture.
A Coulon, on profite de la Sèvre, des canaux, du soleil et de la verdure. On entend aussi les vaches et on peut apercevoir de temps en temps quelques canards batifolants à vos pieds.
Si le coeur vous en dit (et la motivation aussi), vous aurez la possibilité de partir à la découverte des environs en barque, ou en vélo pour les plus téméraires.
Mais surtout prenez le temps. Le temps d’écouter la nature.
Ca fait tellement du bien.

coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte DSC00935 coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte coulon la venise verte

DSC00929 DSC00923
coulon la venise verte

Photos réalisées avec le SONY DSC HX50

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un jour remonter à cheval

Une photo publiée par Sophie (@filleduweb) le

Certains souriront, d’autres auront un air interrogateur.
Pourquoi cette photo ? Pourquoi cette carrière de sable ?
Je pense, bien sûr, que vous aurez compris qu’il s’agit d’un centre équestre.
J’aurais attendu quasiment 10 ans.
Les études, les finir, partir, loin, patienter. Monter, de temps en temps, pour ne pas perdre la main.

Et puis la vie se montre parfois pleine de rebondissements. Et puis la vie, parfois, vous tend la main.
Aujourd’hui j’ai cette chance de pouvoir reprendre le cheval. Cette chance de ne pas me poser trente-six questions sur l’organisation. Cette chance de pouvoir prendre ma voiture, de rouler treize minutes et de me retrouver à nouveau dans mon élément.

Alors non, il ne sera pas question de parler de cheval, de dada et d’équitation ici. Bien trop éloigné. Bien trop personnel.
Mais voilà, j’avais juste envie de partager ce doux moment avec vous. Partager le bonheur et le bien-être que me procure la présence des chevaux. :)

Rendez-vous sur Hellocoton !