Les communautés de marques existent-elles vraiment ? #socialmedia

Ou plutôt… Les marques auraient-elles des fans sans les réseaux sociaux ?

Vous avez quatre heures ! :-)
Blague à part, je vais en quelques lignes tâcher d’exposer mes idées, mon avis et ma conclusion.

Avant les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram et cie., il y avait les forums.

Sur les forums, on pouvait aborder tous types de sujets : beauté, mode, conseils, musique, cinéma, stars, etc.
Bref, les forums étaient alors envahis par des nerds (bon, j’exagère un peu), mais par des internautes, qui à l’époque, maîtrisaient bien cet outil qu’était Internet.
Des forums, oui j’en ai fréquenté, sûrement comme beaucoup d’entre vous qui me lisent. Des forums sur les stars et les chevaux, principalement. :-)
Des forums, oui, mais les marques n’étaient pas le centre principal de discussion. Les gens parlaient de tout et de rien.
Il était quand même rare que des discussions soient lancées autour de produits divers !

Les communautés des marques existent-elles ?

Mais notons, cependant, que les artistes ont toujours suscité un engouement « naturel » sans que ces derniers ne fassent quoi que ce soit. Sites, blogs et forums fleurissaient tous les jours à leur effigie. Mieux encore, l’univers des jeux vidéo donnaient vie à de véritables communautés, qui étaient alors gérées par les fans eux-mêmes.

Jusqu’ici, pas de marques de grande consommation dédiées sur les forums.

Les internautes appréciaient, à cette époque, échanger entre eux, donner leur avis sans être soumis au discours des marques. D’ailleurs, si certaines d’entre elles osaient s’immiscer dans les communautés, les modérateurs n’hésitaient pas à les bannir de leur support ! Les marques étaient alors vues comme de véritables spams.

Et puis les premiers réseaux sociaux ont commencé à fleurir sur le net. On pensera alors à MySpace sur lequel les artistes en personne lançaient leur Page officielle. E-Réputation oblige. La proximité avec le public était désormais réelle.

Et puis Facebook et autres géants du même genre sont arrivés dans la course.
On dit que Facebook a peu à peu remplacé les forums. Les internautes avaient, en effet, la possibilité de créer des groupes de discussion pour échanger entre eux.
Et puis le n°1 des réseaux sociaux a continuer d’évoluer… pour lancer les « Pages de fans ».
Bien entendu, on pouvait être fan de tout : chevaux, chats, chiens, chanteurs, comédiens, films et marques diverses.

Réseaux sociaux et marques

Oui les marques ont à ce moment-là commencées à entrer en jeu.
Je ne pourrais vous dire quelle fut la première marque à avoir sa Page Fan, mais le phénomène provient sûrement des Etats-Unis.
Les internautes, en personne, n’hésitaient à lancer les Pages de marques.
Malheureusement, les responsables marketing des grandes entreprises, ayant pris conscience du phénomène, se sont précipités pour reprendre la main sur ces Pages Facebook !
Discours calculé, produits mis en avant et avis des internautes contrôlés. Bref, une liberté d’expression soumise sous condition sur Facebook et les autres.

Et puis, on a pu acheter des fans. La course aux fans, souvenez-vous. Et puis il y a eu l’engagement. Des méthodes parfois schizophrènes pour pousser les internautes aux J’aime, Commentaires, Retweets, Clics et Partages.
Bref, les marques ont désormais envahis le quotidien des utilisateurs des réseaux sociaux.
Rappelez-vous, Facebook est un réseau qui se voulait, à l’origine, un lieu d’échange entre étudiants…
Rentabiliser le réseau social, gagner en puissance entend-on régulièrement.

Mais avouons une chose, l’humain est-il naturellement fan d’une marque, quel que soit le secteur d’activité ?
L’humain n’est-il pas pousser à aimer une entreprise ?
Soumis à la publicité à longueur de journée, l’internaute fini par être poussé aux clics. C’est sans compter les pseudo-recommandations d’amis. Bref, le lien social vous dit-on.
Avouez, allez-vous être fans de votre propre volonté de Fleuro Chontmi ou Caco Lalo ?

Alors c’est vrai, du contenu inédit, des photos et vidéos délirantes, ou encore des jeux-concours à gogo, les marques ont trouvé vosLes fans et les réseaux sociaux failles pour vous faire adhérer à leur communauté.
Cependant, la question qui est (encore) en suspend est : ces fans deviennent-ils des clients ? Ces fans que vous achetez consomment-ils vos produits ou vous suivent-ils pour vos jolies photos ?
Certaines entreprises investissement des milliers voire des millions d’euros dans l’animation de leurs communautés. Y ont-elles un véritable intérêt ? Ne sont-elle pas poussées à le faire parce que leurs concurrents le font ?
Mais surtout, ce matraquage ne finit-il pas par lasser les « fans » ? En effet, n’avez-vous pas déjà quitter la communauté d’une marque à cause des publications trop régulières, trop envahissantes ?

Ainsi, malgré le travail méticuleux des marques pour attirer les internautes, je ne pense pas que les communautés dites « naturelles » existent réellement. J’exclue bien sûr les regroupements autour des artistes comédiens qui, eux, dérivent dans le fanatisme.
Par conséquent, nous ne savons pas comment évolueront ces Pages Fans, ce que feront les marketeux de ces fabuleuses bases de données…

Dites, vos fans sont-ils vraiment fans de vous ? :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !