La blogosphère est-elle éphémère ?

Je le disais ici, cela fait désormais plus de 5 ans que j’écris sur ce blog.
Toujours des choses à raconter, à tester, à découvrir et à partager.
Je ne me lasse point, si peut-être de temps en temps, mais je suis heureuse que Geekeries de filles soit toujours en ligne.

Et pourtant, aujourd’hui je constate certaines choses. Ces choses que je pensais qui n’existait pas. Ces choses grâce auxquelles je pouvais trouver une stabilité.

blogosphere ephemere

Mais aujourd’hui je m’aperçois que la blogosphère est éphémère.
Oui. Oui je ne vois plus mes copines blogueuses aux soirées, oui je n’ai plus de leurs nouvelles (ou très rarement), oui je ne lis plus vraiment leurs blogs.
A croire que la blogosphère c’est un peu comme une mode, on s’en lasse avec le temps.
Et pourtant, elles n’ont pas stoppé leurs blogs. Et pourtant je ne les vois plus.

En fait, dans la blogosphère, il du sang neuf. A la une de Hellocoton ? Des inconnues… pour moi. Des jeunettes, comme j’aime les appeler. Des jeunettes que j’ai sûrement croisé, un jour, autour d’un cocktail mais qui ne m’adresse point la parole.
Je fais partie des anciennes, de celles qui ne sont plus « émerveillées » par les events blogueurs, de celles qui n’ont plus des étoiles dans les yeux.

Aujourd’hui encore, je ne blogue pas pour les cadeaux. J’écris car j’en ai besoin, j’écris pour m’échapper de mon quotidien.

Mais voilà, je me sens aujourd’hui un peu seule dans cette nouvelle blogosphère. Puis surtout, j’oublie que les gens ont leur vie, un blog ce n’est que virtuel ; la vie, la vraie finit toujours par reprendre le dessus.

Il est peut-être temps que j’avance moi aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Annonceurs, quels blogueurs éviter ?

Sélectionnez vos blogueurs !En ce moment, ça jase beaucoup sur les blogueurs. Entre les opportunistes, les superficiels et les pique-assiettes, la blogosphère n’a point le temps de s’ennuyer.

J’entends aussi que des blogueurs vont jusqu’à contacter les marques pour tester leurs produits ! Bien sûr, ces derniers se vantent d’un trafic exceptionnel et d’une expérience inégalable.
Et malheureusement, de plus en plus d’annonceurs tombent dans le piège de ces joyeux lurons.
Mais heureusement que certaines agences sont là pour remettre un peu d’ordre et conseiller les marques. Je pense notamment à BuzzParadise, NoSite et Ebuzzing qui, par diverses opérations, ont su montrer leur professionnalisme.

Des blogs, en France, il y en a des milliers. Je n’ai pas envie de dire des millions car je ne suis pas certaine de mes sources.
Bref, des blogs stars, on les compte sur les doigts d’une main. Tellement des stars qu’il peut parfois être compliqué de les aborder.
Voir ces blogueurs adulés et couverts de cadeaux par les annonceurs, cela finit par créer des envieux et des jaloux.
D’ailleurs, certains d’entre eux ont trouvé LA solution !

Halte là, CETTE solution c’est laquelle tombe de nombreuses marques !
Attendre que les blogueurs viennent à eux. Attendre d’être manipulé par des fanfarons et autres opportunistes.

Depuis que j’ai commencé à bloguer, jamais je ne me suis permise d’aller contacter une marque pour en faire la promotion en contrepartie de cadeaux… Ce n’est pas éthique, ce n’est pas mon éthique.
Si une marque souhaite collaborer avec moi, elle fait elle-même la démarche d’échanger avec moi.

Annonceurs, il est bien rare qu’un blogueur vienne vers vous par pur intérêt de vos produits.
Vous êtes libre de choisir les blogs sur lesquels vous souhaitez communiquer, et non le contraire.
L’image de votre marque peut vite déraper si un blogueur mal intentionné ou peu expérimenté détériore votre discours ou la qualité de vos produits.

Quoi qu’il en soit, et pour ceux qui le souhaitent, voici 10 conseils pour éviter de se faire piéger par les blogueurs opportuns.

1/Se renseigner sur la visibilité du blog (trafic, présence sur les réseaux sociaux, optimisation SEO)
2/Observer la qualité du blog (écriture, sujets abordés, sincérité et transparence)
3/Dialoguer avec le blogueur : prendre le temps de le connaître lui, mais aussi ses intérêts et ses envies
4/Proposer un sujet d’article : ne pas se soumettre à la volonté du blogueur mais proposer un thème proche de sa stratégie de marque
5/Tester l’intérêt du blogueur pour votre marque : poser des questions sur votre univers, vos produits ou encore votre philosophie
6/Opter pour la sincérité : éviter les blogs type « communiqués de presse » qui n’apporteront aucune valeur ajoutée à votre marque
7/Pas de copier-coller ! Pour votre référencement naturel, fuyez les blogueurs qui copient-collent ou paraphrases des articles concurrents.
8/Eviter aussi les harceleurs, ceux qui vous envoient 100 e-mails pour tester votre dernier gadget !
9/Ignorer ce dont la ligne éditoriale est éloignée de votre univers. Un tel internaute ne saura aisément et personnellement communiquer sur vos accessoires.
10/Fuyez les blogueurs dont les supports contiennent moins de 10 articles : visibilité zéro garantie !

… Et surtout, armez-vous de patience ! :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soirée blogueurs, peuvent-elles valoir le coup ?

Ah les blogs, les blogueurs et les soirées !
Un sujet dont on pourrait des heures, non ?

Depuis cinq bonnes années, les marques consacrent aux blogueurs des soirées privées où tout est prévu pour assurer leur confort et leur satisfaction.
Sur ce marché, on pensera notamment à l’agence BuzzParadise qui est l’une des pionnières dans l’organisation de ces événements VIP.
Bien sûr, les agences de communication se sont lancées elles aussi dans ces opérations qui semblent leur rapporter pas mal d’argent (eh oui, organiser une soirée coûte cher, surtout lorsqu’elle se passe à Paris !).

L’objectif de ces soirées pour les marketeux ? Rapprocher les marques des blogueurs. Les influents bien sûr, ceux qui ont et de la visibilité et du trafic.

Sauf que maintenant, ces soirées sont vendues à toutes les sauces, et surtout avec n’importe qui.
Faire connaître, être ROIste vous dit-on. Oui mais vous ne le serez point avec les blogueurs de la basse-cour.

Voyons, observez bien ! Le blogueur passionné ou influent, lui, s’intéressera à votre produit, vous posera des questions, fera des photos et gardera contact avec vous.

Au contraire, le blogueur bas de gamme passera sa soirée autour du buffet et enchaînera les coupes de champagne. Vous le pensez gourmand ? Erreur, il est seulement là pour profiter d’une délicieuse soirée à vos frais.

Je ne compte plus le nombre de personnes qui me demandent : « Comment fais-tu pour être invitée aux soirées et avoir des cadeaux ? ». Ces gens m’écoeurent.
Je le rappelle encore une fois, je blogue pour écrire et non pour les cadeaux !

Bref, organiser une soirée blogueurs doit être stratégique, réfléchie et utile.
Utile pour faire connaître votre produit auprès d’une cible 2.0.
Stratégique en prenant le temps de choisir avec soin vos futurs influents.
Réfléchie en vous fixant des KPIs.

soiree-blogueurs-1Mais restez réalistes, les blogs ne feront pas exploser vos ventes. Vous gagnerez en visibilité, en conversations et vous créerez l’envie.
Toutefois, quelques uns de mes lecteurs, séduits par mes articles, ont fini par acheter la Dolce Gusto, la machine Sodastream, la liseuse Kindle (je n’étais pas sponsorisée) ou encore le Nokia Lumia.

Surtout, il faudra penser à communiquer aux influents le contenu que vous souhaitez viraliser. Allez à l’essentiel, ne les perdez pas dans des documents inutiles.
Du concret, du synthétique et de l’humain. Tel est le secret pour séduire la blogosphère. :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blogosphère : quelles sont mes lectures ?

Je me suis rendue compte il y a quelques jours que je n’avais jamais vraiment pris le temps de partager avec vous les blogs que je lis régulièrement.

Des blogs, il y a en plein. Des milliers en fait. Il me semble même qu’en France, il y a plus d’un million de blogueurs. C’est beaucoup, et surtout c’est encourageant.

Je ne vais pas vous présenter, par manque de temps, les blogs auxquels j’accorde de l’importance, mais simplement vous les lister par catégorie.

J’espère ainsi vous faire découvrir des blogs qui vous plairont.

Nouvelles technologies : Gamon Girls, La Geekette

Féminin : Minirinette, Les Bridgets, Ecribouille, Deedee à Paris, Le Monde tranquille de Marion, Les Pensées de Manu

Mode : Marion Rocks, The Brunette, Et pourquoi pas Coline

Ecologie : The Green Geekette

Famille : Mon blog de maman, E-Zabel, Sandra dans tous ses états,

Cuisine : Audrey Cuisine, Click N Cook

Beauté : Babillages, Pure Beauté

Communication : Wondercom, Bulles de Flo, Kriisiis, My Community Manager

Je ne lis peut-être pas les meilleurs blogs, ni les plus célèbres, mais je crois qu’il en faut pour tous les goûts.

Bien sûr, je ne me limite pas qu’à ceux-là, mais ces derniers méritent d’être connus.

Et vous, quels sont vos blogs coup de coeur ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’univers de la blogosphère

Voici un an et demi que Geekeries de filles a vu le jour.

Avant de lancer ce blog, je lisais plus ou moins ceux des autres. J’ai réfléchi un petit  moment avant de l’ouvrir. J’ai surtout réfléchi à la ligne éditoriale.

« Nouvelles technos » me suis-je alors dit. Bon, les nouvelles technos, c’est assez large comme sujet. Du coup, je me suis concentrée sur les applications iPhone, les objets geeks à la mode, et certains sites web.

Mais peu à peu, mon blog s’est ouvert à d’autre sujets : cinéma, littérature, musique, beauté, mode, soirées, sorties, etc.

Est ainsi née un blog de fille !

Depuis que je flirte avec l’univers de la blogosphère, mon quotidien a changé.

En effet, quasiment tous les jours je me connecte sur le panneau d’administration de mon blog pour lire les nouveaux commentaires, rédiger de nouveaux billets ou mettre à jour WordPress et ses extensions.

Il m’arrive de bloquer certaines soirées pour écrire mes articles. C’est vrai, je n’écris pas au jour le jour, tout simplement par manque de temps. Je suppose d’ailleurs je ne suis pas la seule à le faire !

Bref, sachez, chers lecteurs, que ce blog est plus qu’un loisir, mais un réel investissement. Je n’ai jamais compté le nombre d’heures que j’y consacre, mais sachez qu’il remplit bel et bien ma vie ! :-)

Mon blog, c’est aussi, et surtout, mon compte Twitter @_geekette_. Je poste beaucoup. J’y pose mes pensées, des infos, des coups de coeur ou des échanges avec des gens que je connais « on line » ou IRL.

Aujourd’hui, j’ai plus de 1 000 abonnés. C’est plutôt pas mal… Mais bien loin du nombres de followers de @marion_mdm.

Dans la blogosphère, il y a beaucoup d’univers : celui de la beauté, de la mode, des tendances, des nouvelles technos, des bons plans, etc.

J’ai, bien sûr, mes blogs préférés. Je pense notamment à Marion Rocks, The Brunette, The Green Geekette, Minirinette, Ecribouille, et tous les autres. Il y en aurait beaucoup à citer, donc je m’arrête là.

J’ai pu rencontrer la plupart des auteurs des blogs qui me plaisent au cours de soirées. Oui oui, la blogosphère, c’est aussi beaucoup de soirées. Non, pas des « soirées geek », comme certains pourraient le penser, mais des soirées de présentation de nouveaux produits, des soirées « agence », ou encore des soirées spéciale filles.

Bref, la blogosphère c’est un petit univers où tout le monde finit par faire connaissance… Puisque la majorité des blogueurs vivent sur Paris.

Mais c’est vrai, avoir un blog c’est tendances, c’est LA mode du moment dans le milieu de la comm’… Donc je ne m’éloigne guère du troupeau.

Mais surtout, il y a blog et blog. Il y a les blogs sans profondeur, et ceux qui sont vivants, particulièrement humanisés et surtout qui savent puiser un contenu original.

Aujourd’hui, les marques ont envahi la blogosphère… Et j’avoue collaborer régulièrement avec elles. Il faut être solidaire, non ?

Il y a des semaines où mon blog, me semble-t-il, perd toute son humanité. Alors, je me remets à poster des articles plus « personnels », plus authentiques.

J’ai une amie qui a un blog particulièrement sympathique. Je regrette toutefois que ce dernier perde son sens à cause de la publicité qui l’envahit. C’est triste. Dans ce cas, mieux ne vaut pas bloguer.

Bloguer, c’est parler de soi, un peu, beaucoup, ou pas de tout. Parler de soi, mais savoir mettre des limites. Garder son jardin secret, mais aussi se confier à ses lecteurs. Certains le font avec succès. Moi, je ne pense pas y arriver.

Il y a des blogueurs que j’admire, non seulement pour leur écriture mais aussi pour le succès que leurs blogs rencontrent. Et pourtant, ils savent garder la tête froide, c’est  ce qui fait tout leur charme. Chapeau.

Il y a aussi ceux qui vont snober les « petits » blogueurs. Moi, je crois, qu’il y a de la place pour tout le monde dans cet univers. Tous les blogs sont différents, tous ont une âme et tous sont rédigés par une âme unique.

Il n’y a pas de mauvais blogs. Il ne faut pas oublier que le blog est le miroir d’un être humain qui, généralement, cherche à poser sur papier des réponses aux interrogations qu’il se pose.

Mais parfois, la blogosphère peut aller très loin. J’ai vu certains blogs fermer leurs portes parce qu’ils étaient aller trop loin. Les gens sont gentils dans la blogosphère. Mais il y en aura toujours qui critiqueront telle ou telle soirée ou qui planteront un couteau dans le dos de telle ou telle personne.

Malgré tout, il ne me semble pas que la blogosphère doit être lieu de mauvaises langues, trahisons et de larmes. Au contraire, il doit rester un lieu de rencontres, de rires et des soirées festives.

J’espère ainsi, chers lecteurs, vous avoir donné un petit aperçu du monde de la blogosphère contraire à ce que vous pouviez imaginer jusqu’à présent.

Rendez-vous sur Hellocoton !