De La Délicatesse pour les personnes handicapées

La Délicatesse, mes lecteurs les plus fidèles savent que j’ai lu ce livre. Ils ont aussi en mémoire que j’ai admiré l’histoire, les personnes, le sens.

Pourtant, vous ne savez pas tous que l’handicap, physique ou mental, est une chose qui m’émeut et qui parfois peut me faire pleurer.
Je n’aime pas savoir que ces gens sont malheureux. Parce qu’ils ne sont pas comme tout le monde. Je me mets à leur place et j’essaie de vivre leur vie.
L’handicap, il fait aussi partie de ma vie depuis trois années et demi. L’handicapé, ce n’est pas moi mais lui. Cette incompréhension qui restera à jamais en moi.
Bref.
Lorsque l’on m’a proposé d’enregistrer un extrait de La Délicatesse, j’ai tout de suite dit oui. Un enregistrement qui sera destiné aux personnes sourdes et mal-entendantes. Un enregistrement rempli d’amour pour des personnes qui en ont besoin tous les jours. Plus que nous.
La Délicatesse. Quel bon choix pour ce projet. L’histoire d’une femme qui perd pied suite au décès de son ami. L’histoire d’une femme qui renaît lorsqu’elle rencontre Markus, un bonhomme pas comme tout le monde.
La Délicatesse, c’est aussi un livre joliment écrit. Un rythme, un style que l’on doit à David Foenkinos.
Petit rappel de mon passage favori.

La rencontre entre deux êtres. Quoi de plus magique ?  Une note d’humour, un soupçon de doute pour terminer sur une touche de satisfaction. Mais surtout, un passage délicat, écrit avec volupté qui illuminera votre regard le temps d’une minute.

Participer au programme de l’association Valentin Haüy, c’est donner un peu de vous, de votre temps. Mais surtout, faire quelque chose qui est naturellement humain.

Rendez-vous sur Hellocoton !