Du harcèlement à l’école

Il est de ces sujets dont les médias ont peu parlé jusqu’à aujourd’hui. A mon époque, c’était tabou. Les enseignants, les parents et les élèves eux-mêmes fermaient les yeux.
On ne disait rien, on n’osait pas défendre ses camarades de peur des représailles.
Mais aujourd’hui, les élèves, les syndicats de parents d’élèves parlent enfin du harcèlement scolaire.
Ecoliers, collégiens, lycéens, tous sont concernés par ce phénomène. Il n’est pas d’aujourd’hui, il existe depuis longtemps.
J’ai gardé le souvenir de ces camarades taquinés, embêtés puis harcelés par certaines personnes. Au début c’était gentil, puis à la fin ça devenait humiliant. Quelqu’un lui avait jeté un chewing-gum dans les cheveux, parce qu’elle était bonne élève. D’autres l’insultaient en cours dès que le professeur avait le dos tourné. Et personne ne disait rien. Personne.
Et puis il y a quelques semaines, je suis tombée sur la vidéo d’EnjoyPhoenix.

Elle y raconte son histoire, la dureté de ses camarades à son égard. Un discours touchant au travers d’une sincérité inégalable. Cette confidence a d’ailleurs été visionnée plus de 1,4 millions de fois ! C’est donc la preuve que le harcèlement à l’école est un sujet d’actualité qui touche de nombreuses personnes.

Et puis, dans les journaux, il est un jour considéré comme un fait divers. « Une enfant de 10 ans s’est défenestrée suite aux moqueries de ses camarades« . Puis, cet événement se transforme en fait d’actualité. On en parle dans les médias, on en parle au grand public, dans les écoles et on essaie de briser la glace dans les familles.

Je n’ai personnellement pas été harcelée, mais je suis peinée de voir à quel point les enfants peuvent être cruels entre eux. « On se moquait de moi car je n’avais pas de vêtements de marque » nous dit Marie dans sa vidéo.
Tout se joue malheureusement sur les apparences. Appartenir à un groupe, ne pas se différencier. Tel un troupeau de moutons.

Et les moqueries continuent sur les réseaux sociaux. Vidéos et photographies insultantes diffusées.
Puis l’individu moqué perd confiance, se replie sur lui-même, s’oublie.

Je trouve incroyable que les familles ne voient rien, ne perçoivent ni le mal-être ni le changement d’attitude de leurs enfants.
Il est dingue d’entendre que des adolescents pensent au suicide à leur si jeune âge et y arrivent parfaitement. Du premier coup, la plupart du temps.

J’espère ainsi que l’Etat saura stopper ce triste phénomène et surtout réapprendre aux jeunes le respect d’autrui en acceptant les différences.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la découverte du restaurant Papelli – 75010 Paris

Direction le 10e arrondissement de Paris pour aller à la découverte du nouveau restaurant Papelli. Oui oui, encore un italien. Comment résister ? Toujours bien reçu, toujours bien manger, toujours repartir avec le sourire. :)
Alors je n’ai pas dit non, alors j’ai pris rendez-vous au 74 rue du Faubourg Saint-Denis.
Chez Papelli, on vous accueille avec le sourire et à bras ouverts. On prend le temps de vous détailler les différents mets proposés par la maison. La spécialité ? La pizza bien sûr. Les classiques comme les moins courantes. Des petites et des immenses. Jusqu’à 60 cm qu’elles mesurent.

restaurant papelli
Pas d’inquiétude, chez Papelli vous pourrez manger à votre faim.

Pari plutôt réussi par le père et le fils, tous deux fous de pizzas. Leur idée ? Proposer des pizzas comme on en mange pas dans la capitale, composées de produits frais et de qualité, tout droit venus d’Italie. A prix accessibles à tous, bien sûr.
L’ensemble des pizzas se compose notamment de la farine « Manitoba » qui n’est autre que la meilleure du marché. Bien entendu, vous pouvez retrouver des mets composés de jambon de Parme, de Coppa, de Speck, de Pancetta, de Mozzarella di Bufala, de Talegio, ou encore la crème de truffe. Oui, c’est juste ce qu’il faut pour une bonne pizzeria.

Mais mon coup de coeur s’est surtout porté sur les Panzerottis (photo ci-dessous), chaussons de pâte à pizza fraîche farcis et cuits au four. Je n’y avais jamais goûté avant et m’en voilà comblé. Je pense aussi au vin Granaio, un Chianti à la robe rubis brillante, et aux arômes intenses et complexes. Parfait pour accompagner la pizza de 60 cm… Dégustée à deux bien sûr. :)restaurant papelli

Et puis chez Papelli, on parle italien, on discute avec les voisins de table, on rit, on sourit, on part en Italie le temps d’une soirée.
Allez-y, savourez, rêvez, vous ne serez point déçus.

25 couverts intérieur, 6/9 en terrasse.
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 23h.
Adresse : 74 rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris.
Tél : 01 48 24 98 05

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

La blogosphère est-elle éphémère ?

Je le disais ici, cela fait désormais plus de 5 ans que j’écris sur ce blog.
Toujours des choses à raconter, à tester, à découvrir et à partager.
Je ne me lasse point, si peut-être de temps en temps, mais je suis heureuse que Geekeries de filles soit toujours en ligne.

Et pourtant, aujourd’hui je constate certaines choses. Ces choses que je pensais qui n’existait pas. Ces choses grâce auxquelles je pouvais trouver une stabilité.

blogosphere ephemere

Mais aujourd’hui je m’aperçois que la blogosphère est éphémère.
Oui. Oui je ne vois plus mes copines blogueuses aux soirées, oui je n’ai plus de leurs nouvelles (ou très rarement), oui je ne lis plus vraiment leurs blogs.
A croire que la blogosphère c’est un peu comme une mode, on s’en lasse avec le temps.
Et pourtant, elles n’ont pas stoppé leurs blogs. Et pourtant je ne les vois plus.

En fait, dans la blogosphère, il du sang neuf. A la une de Hellocoton ? Des inconnues… pour moi. Des jeunettes, comme j’aime les appeler. Des jeunettes que j’ai sûrement croisé, un jour, autour d’un cocktail mais qui ne m’adresse point la parole.
Je fais partie des anciennes, de celles qui ne sont plus « émerveillées » par les events blogueurs, de celles qui n’ont plus des étoiles dans les yeux.

Aujourd’hui encore, je ne blogue pas pour les cadeaux. J’écris car j’en ai besoin, j’écris pour m’échapper de mon quotidien.

Mais voilà, je me sens aujourd’hui un peu seule dans cette nouvelle blogosphère. Puis surtout, j’oublie que les gens ont leur vie, un blog ce n’est que virtuel ; la vie, la vraie finit toujours par reprendre le dessus.

Il est peut-être temps que j’avance moi aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Arcachon et la dune du Pyla

C’était il y a presque 5 ans. J’avais eu la chance d’aller découvrir le Cap-Ferret. Bon c’est vrai, les photos n’étaient pas de moi ; à l’époque je ne pensais pas trop à photographier mes lieux de villégiature.
C’était chouette, j’y avais passé un bon moment. Je me souviens que l’on apercevait, au loin, la dune du Pyla. Qu’elle m’impressionnait ! Je me demandais comment les randonneurs arrivaient à l’arpenter !
Mais aujourd’hui c’est chose faite. J’y étais, tout en haut ! Et la vue est vraiment magnifique ! C’est vraiment une chose à faire au moins une fois dans sa vie. Le must : assister à un coucher de soleil. Je vous le garantis, vous ne le regretterez pas. Juste un conseil : couvrez-vous bien ! :-)

arcachonarcachon

dune du pyladune du pyladune du pyladune du pyladune du pylaDSC00854dune du pyladune du pyla


dune du pyla
dune du pyla

Rendez-vous sur Hellocoton !

Test du RE Camera de HTC à Arcachon

Sortir de Paris, changer d’air, profiter des premiers jours du printemps.

Décider de voir l’océan, son ciel bleu et son immensité. Direction Arcachon le temps d’une journée, juste pour se faire du bien.
Un temps splendide, juste comme il fallait.
Mais surtout, pouvoir filmer ce moment magique grâce au RE CAMERA de HTC gentiment prêté par l’agence Hopscotch.

Conserver des souvenirs, en photos, toujours. Jamais je n’avais filmé mes week-ends. Je ne savais pas quoi vraiment faire des vidéos, en fait. Puis c’est le RE qui s’est retrouvé dans ma valise. J’ai regardé son site, les démos, et j’ai été séduite.

Ce petit gadget est particulièrement addictif. Prenez photos et vidéos en un clic. Oui, pas besoin de viser et de zoomer. Le RE le fait pour vous.
Son plus : un objectif ultra grand angle grâce auquel il est impossible de rater vos photos et vidéos ! La preuve ci-dessus.
La qualité est aussi au rendez-vous : un capteur 16 MP qui permet d’enregistrer des vidéos HD 1080p 30fps. Juste ce qu’il faut pour d’authentiques souvenirs de vacances. ;-)
La batterie, quant à elle, tiendra largement une journée, voire plus et permet de réaliser jusqu’à 1 000 photos.
Autre petit plus, le RE de HTC est étanche ! Bon je ne l’ai pas testé dans l’eau (il fait encore un peu froid à cette saison) mais je ne doute pas que vous puissiez l’utiliser à la mer ou dans la piscine.

application mobile re camerare camera htc

Mais je sais que vous vous posez la question suivante : comment fait-on pour récupérer les photos ? C’est simple: il suffit d’installer l’application mobile RE CAMERA (disponible sur Android et iOS) puis de connecter votre portable en bluetooth pour télécharger vos photos et vidéos. L’envoi est instantané. A partir de cette même application, vous pouvez modifier les paramètres du RE : résolution des photos et vidéos, grand angle et éteindre l’appareil.

Enfin, HTC a récemment rendu possible la possibilité de diffuser en direct sur votre chaîne Youtube vos expériences avec le RE. Magique ! Je n’ai malheureusement pas pu tester cette option, mais cela sera pour une prochaine fois sans aucun doute. :)

RE est disponible en France au prix de 169€TTC.

Rendez-vous sur Hellocoton !