#Kindle 4, un mois après.

Oui, le Kindle je l’ai. :-)
Il a pris place depuis un mois dans mon sac à main, sur ma table de chevet et dans ma valise.

Amazon ne s’est pas planté. Son e-book est extraordinaire.

Bon c’est vrai, certains vont dire qu’il est pas écolo.
Mais je suis certaine que le Kindle incarne bel et bien l’avenir du livre.
En effet, selon le magazine Clubic, Amazon aurait vendu 4 millions de liseuse aux Etats-Unis. J’attends avec impatience de connaître ses résultats en Europe… et en France !

Le Kindle, c’est pratique, c’est léger et vous permet de stocker 1 400 e-books. Bon ok, je ne connais pas grand monde qui va télécharger autant de livres sur ce support mais c’est quand même assez incroyable.

La lecture ? Oui je l’avoue, il m’a fallu une journée d’adaption. Le Kindle, ce n’est point du papier, mais Amazon utilise l’encre numérique pour faciliter son utilisation. Puis, une fois que vous êtes plongés dans votre livre, vous oubliez littéralement le support.

Oui je suis myope et non je n’ai pas mal aux yeux.
Oui je fatigue au bout d’une petite heure, mais non pas à cause du Kindle.
Je fatigue parce que lire reste une activité intellectuelle. Lire ce n’est pas regarder la télévision ou l’ordinateur, et cela vous demande une certaine concentration. Personne ne me contredira je pense ! :-)

Côté achat, vous avez le choix ! Enfin, pas tous les éditeurs n’ont franchi la barrière du numérique.
Quoiqu’il en soit, vous pouvez vous procurer des livres appartenant aux catégories suivantes :

Me concernant j’opte principalement pour les oeuvres littéraires et les livres pratiques (cuisine, psycho, etc.).

Les prix ? Il y a de tout. Des livres à prix cassés comme des parutions au même prix qu’au format imprimé. Du coup, il faut être stratégique et malin : attendre les soldes et/ou les promos Amazon.

Quoiqu’il en soit, l’offre s’agrandit régulièrement et vous devriez, au fil des jours, y trouver votre bonheur.

L’utilisation du Kindle ? Simple.
La prise en main de l’outil est rapide. Amazon inclut un guide de mise en route que vous lirez rapidement.
La batterie, quant à elle, tient bel et bien un mois, au rythme d’une demi-heure de lecture par jour. D’ailleurs, il n’est pas obligatoire d’éteindre son Kindle à chaque fin d’utilisation. La mise en veille est suffisante ; la batterie ne se vide pas sur cette option.

Ce que je lis. C’est ici.

Des questions ? N’hésitez pas à me les poser. :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

9 Comments

  1. je confirme. La geekeuse ( c’est comme ça qu’on dit?) m’a convaincu lors d’une rando (la geekette marche aussi) et je ne le regrette pas. Je me goinfre de classiques gratuits et c’est tellement réaliste qu’il m’arrive de temps à autres de tenter de tourner la page. Donc merci la geekerine pour les conseils/

    • @A zinzala : On dit la Geekette ! :) Quant à moi j’ai déjà investi un budget colossal en eBooks… Tellement exagéré que je n’ai même pas le temps de tout lire ! :)

      • J’ai une question bon je sais que ce n’est pas trop comparable mais quand même car je me tâte: Faut il mieux acheter un iPad ou un Kindle ? Je parle surtout au niveau des stores genre dans lequel y a t’il le plus de choix ?

  2. Je me demande si c’est vraiment utile vu que je lis tous mes ebooks sur mon iPad :)

    Même si j’avoue que son prix est fort attractif

    Antoon

  3. Je n’ai jamais testé un Kindle mais je lis régulièrement des ebooks sur mon iPad.

    C’est assez confortable et léger.

    Pour les livres liés à l’IT je passe par l’iPad, mais pour le reste je préfère avoir le livre « physique ».

Laisser un commentaire