Interview de Vanessa du site www.vanessainwonderland.com

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes (études, job, passion) ?

Je suis une jeune femme, bientôt trentenaire. J’ai fait des études en communication, avec une spécialisation en communication d’entreprise. Au fûr et à mesure de mes expériences professionnelles, je me suis de plus en plus intéressée aux nouveaux médias et, parallèlement, j’ai été très déçue de la mentalité des entreprises en terme de communication. J’ai subi la crise de plein fouet en novembre 2007 en me retrouvant au chômage. J’ai alors mis cette période à profit pour me former aux technologies liées à Internet ainsi qu’au référencement, etc. Je viens de retrouver un emploi au mois de février. Je m’occupe de tout ce qui est e-marketing dans une agence de traduction luxembourgeoise qui souhaite développer des activités de traduction, localisation et internationalisation de sites Web, de logiciels et d’applications.
A part ça, je suis une femme normale, qui aime les sujets on-ne-peut-plus féminins : beauté, mode, déco, voyages…

Pour toi, qu’est-ce qu’une geekette ?

Une geekette est une femme qui s’intéresse aux nouvelles technologies et aux nouveaux médias. Elle vit avec son temps mais ne s’enterre pas chez elle derrière un ordinateur ou une console de jeux pour la cause! Elle a une famille, des amis, elle sort mais surtout elle profite des évolutions technologiques pour se faciliter la vie, elle veut essayer ce qui se fait de mieux et partage ses expériences avec son entourage.

Pourquoi es-tu attirée par les nouvelles technologies ?

J’adore le potentiel pratique que cela représente. Les nouvelles technologies nous apportent une certaine qualité de vie à laquelle je ne pourrais renoncer aujourd’hui, même si j’ai parfois une attirance pour les choses un peu rétros. Smartphone, musique en Wifi, tablets,… autant d’outils qui peuvent être d’une aide précieuse à l’heure où la femme doit assumer de plus en plus de rôles différents en même temps.

Et Internet dans tout ça ?

Internet est une bénédiction.C’est une source d’inspiration et d’information indispensable! J’adore aussi les possibilités de contacts avec les autres que cela représente. Il y a trois ans, je n’aurais jamais pensé avoir des contacts aussi sympathiques avec des Canadiens, des Français, des Belges, des Suisses… C’est très enrichissant !
J’apprécie aussi la facilité avec laquelle nous pouvons avoir accès à des centaines de millions de produits dans le monde. L’e-commerce est une chance.

Claques-tu beaucoup d’argent dans cet univers ?

Oui et non. Oui car quand j’ai la possibilité de dépenser un peu d’argent, je le fais dans trois domaines: les technologies, la mode et les bouquins. Une grande partie de mon budget y est donc consacrée. Mais non car ma situation professionnelle ne m’a pas permis de me faire beaucoup plaisir pendant une année et demi. Mon budget a donc été limité et du coup, je ne me suis pas permise beaucoup de folies. Je compte me rattraper très bientôt cela dit!

Tes proches partagent-ils le même univers que toi ?

Non. Ou très peu.
Mon mari aime beaucoup les consoles de jeux et suit les progrès technologiques liés à la télévision et au son mais ne s’intéresse pas du tout à l’informatique au sens large, aux smartphones et à Internet en général.
J’ai quelques amis qui sont un peu plus au courant mais aucun d’eux ne possèdent de compte Twitter par exemple.

As-tu d’autres passions ?

Mille et une ! La mode, la beauté, la cuisine, la déco, les USA, le bien-être, les jolies voitures… Je suis à la fois très curieuse, très éclectique et très dispersée !

Comment vois-tu l’avenir des nouvelles technologies ?

Les nouvelles technologies seront plus que jamais présentes et irremplaçables. J’espère qu’un maximum de personnes vont pouvoir prendre le train en marche car le fossé va irrémédiablement se creuser profondément entre les générations qui savent à peine se servir d’un gsm et celle des enfants nés avec une souris en main. Les progrès s’accélèrent de jour en jour, dans tous les domaines. La formation continue va devenir un concept clé de notre vie.

Parle-nous un peu de ton site…

C’est un blog féminin comme on en trouve des centaines mais c’est mon espace à moi, dans lequel j’y met mon cœur et ma personnalité. Au début, je l’ai créé pour essayer et pour faire quelque chose de mes journées puis j’y ai pris goût et le contact avec les lecteurs/trices m’a plu. Je n’ai jamais voulu en faire une référence mais j’avoue que je prends de plus en plus soin de mes statistiques car ça m’oblige à constamment chercher à m’améliorer, me dépasser.

Combien de temps par semaine passes-tu sur ton site ?

Entre les publications, la maintenance, la promotion, la socialisation… beaucoup d’heures ! Je n’ai malheureusement pas assez de temps à ma disposition pour en faire plus et ça me frustre.

Est-il connu ?

Je n’en sais trop rien… En Belgique d’où je suis originaire, je dirais que j’ai une certaine réputation car la « concurrence » est moins large. En France, les gens commencent à se rappeler de moi mais je suis loin d’être une blogueuse influente. Je n’ai pas vraiment chercher à le devenir mais lorsque tu blogues depuis un certain temps, tu finis forcément par faire parler de toi. Et j’avoue que parfois, c’est flatteur.

D’autres choses à ajouter ?

Euh… J’ai tendance à être très longue… Je pense que si j’en rajoute, je vais vraiment saouler ceux qui ont eu le courage de tout lire. ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

Laisser un commentaire