Pensées provençales

Je dis que je suis heureuse à Paris, mais ma Provence natale me manque souvent…

« Les mots qui ont un son noble contiennent toujours de belles images.»

« Telle est la vie des hommes. Quelques joies très vite effacées par d’inoubliables chagrins. »

« Blême, tremblante, et pour jamais inconsolable, elle ne savait pas qu’elle était chez son fils. »

Par ces mots, certains auront sûrement reconnu Pagnol et son enfance.

 

… Et là le village de mes racines.
Un bien joli endroit que certains de mes proches (famille, amis et collègues) apprécient grandement. :)

Mais mon esprit envie surtout la chaleur estivale, l’odeur des collines et de la mer salée, le bruit des marchés, le son des cigales, le goût des olives vertes et des melons bien mûrs.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

2 Comments

Laisser un commentaire