Simone de Beauvoir et les droits de la femme

Simone de Beauvoir

Rendez-vous sur Hellocoton !

Paris, 5 ans.

Par Samedi, 1 février, 2014 0 Permalink 0

5 ans. 5 ans de que je vis à Paris. 5 ans que je vis en Ile-de-France.
Le temps passe vite.
J’ai quitté Papa et Maman, j’ai quitté la Maison.
5 valises lorsque je suis arrivée ici. 5 valises pleines de vêtements et de souvenirs provençaux.
Je suis partie d’en bas pour espérer arriver en haut.
Je ne connaissais personne. Puis il y a eu elles, puis elles, et encore elles.
Aller vers les gens, les perdre de vue puis les retrouver.
Et visiter Paris ; enfiler mes baskets et sac à dos. « Guide du routard » oblige.
Aujourd’hui, je ne dirais pas que je connais Paris comme ma poche. Mais j’en ai découvert une grande partie. Ses quartiers et arrondissements ne me sont plus inconnus. Son métro non plus. Pour passer le temps, explorons ses bus.
Puis, j’ai travaillé à l’ouest, souvent. Tout le temps en fait.
Paris est grand, Paris est unique.
Mais Paris est envahi, mitraillé.
Trop de monde tue cette ville. Elle a fini par me faire fuir. Besoin de calme et de tranquillité.
Mais je sais, pourtant, qu’il me reste tant de choses à explorer. J’y travaille, toujours.

A Paris, je suis partie d’en bas. J’étais émerveillée. Un peu l’impression de faire le yo-yo.
J’ai gravi les marches, doucement. Il y en a encore, beaucoup. Mais je reste humble, je peux déraper à tout moment.
Je ne suis pas à plaindre, il y a tant de gens qui galèrent dans cette ville.
Je ne suis pas touchée par la pauvreté et la maladie.
J’occupe un chouette poste avec des collègues intéressants. Je m’y plais, j’aime mon travail. Pourtant, personne ne me destinait à faire des calculs des journées entières.
Ne pas chercher à comprendre, avancer, la tête haute.

Aujourd’hui j’ai d’autres projets.
Trouver l’amour, toujours. Mais ça c’est chimique, ça se fait à deux. Passons.
Voyager aussi, puis m’occuper de moi. Pas d’égocentrisme, je vous en prie. Prendre soin de ma personne, aller de l’avant.
Organiser, me projeter dans l’avenir.
Carpe diem, aussi. Des difficultés parfois. C’est moi, c’est tout.

Où serai-je dans 5 ans ? Je me le demande.
A suivre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

*2014*

Par Dimanche, 12 janvier, 2014 1 , Permalink 0

2013 s’est achevé dans la précipitation, dans la rapidité.
2014 commence plus ou moins sur les chapeaux de roue. Un réveillon qui s’est terminé à 5h du matin. Un retour à Paris dans les huit heures qui suivent, puis la grippe qui a pris la relève. Bref, j’ai l’impression d’avoir passé ces premiers jours de janvier uniquement chez moi. Arrêt maladie oblige.
L’an dernier, il y a eu beaucoup de changements, et il risque d’y en avoir encore cette année. Paris est déjà une ville qui bouge ; mais en plus de ça j’ai un entourage qui évolue.
Elle va rentrer dans la vie d’adulte, d’autres s’en vont, peut-être que d’autres vont revenir. Je vais également fêter mes 5 ans de vie parisienne. OMG, que le temps est passé plus que vite. Il y a 5 ans je prenais baskets et sac à dos pour arpenter les rues parisiennes, aujourd’hui je me sens un peu blasée, usée par cette ville. Le monde peut-être, trop de monde. L’impression de trop la connaître, de faire incessamment les mêmes choses, aux mêmes endroits.
Mais heureusement, une envie de voyage est née en moi. Je réalise ainsi qu’il n’y pas que Paris et la Provence dans ma vie. Destinations prochaines : Genève et une destination lointaine. Mais je reparlerai de ceci plus tard…
Le temps passe et j’ai parfois l’impression de ne pas donner de sens à ma vie. Peut-être ai-je la mauvaise habitude de me poser trop de questions.

Philosopher peut rendre fou, ai-je envie de dire. Je vis trop en fonction des gens et de leurs pensées. Je n’arrive pas encore à être moi-même, à être telle que je suis. HELP. On me dit que cela viendra avec le temps, je veux bien le croire.
Et puis il y a l’amour, celui que je n’ai encore rencontré. Le vrai, le sincère. Là aussi on me dit qu’il tapera à ma porte, sans quoi que je fasse. On verra ce qu’en décide le temps.

Mais pour avancer, il faut des projets, des résolutions.
-Faire les soldes
-Maintenir les séances de sport
-Profiter de Paris et de ses expos, surtout
-Aller vers les autres, oui mais c’est dur
-Prendre le temps de faire les choses
-Dormir, encore et encore, certains n’y arrivent pas
-Bloguer sérieusement et régulièrement
-Parler de moi, un peu plus
-Retourner le voir pour prendre soin de moi
-Ranger, toujours ranger mon appartement (rassurez-vous il est quand même correctement en ordre !)
-Etre agréable, toujours plus
-Arrêter de me plaindre (c’est vrai je le fais déjà moins)
-Vaincre ma timidité, ne plus avoir peur du jugement, surtout à mon âge
-Maîtriser mes émotions, dire ce que je pense, calmement
-Profiter de la vie. On mourra à tous à la fin de toute façon
-Dire je t’aime

Oui des résolutions ça en fait ! Mais elles me permettent d’évoluer, dans le bon sens, je pense. Et puis il y a ces blogueuses dont je continue à suivre les aventures. Elles avancent comme elles peuvent, comme moi.
Puis il y a ce blog, qui va bientôt avoir 4 ans. Un grand garçon dis donc. Je ne pensais pas qu’il aurait encore existé. C’est le temps, peut-être, qui a tout bousculé.
4 ans d’écriture, 4 ans de mise en ligne, 4 ans de rencontres et surtout 4 ans à lire des dossiers de presse. ;-)

Allez, 2014 commence plutôt bien, voyons le positif.

Rendez-vous sur Hellocoton !

La mer aux étincelles

Passer quelques jours au soleil, en Provence.
Revoir la mer, une mer scintillante.

Prendre le soleil, profiter de la chaleur de ses rayons.
Puis boire le chocolat, chaud juste à point.
La vie provençale est un luxe. Un luxe que parfois je regrette avoir perdu.
Calme, sérénité, optimisme. La vie parisienne parfois me déçoit.
Puis, aller dire au-revoir à la mer, apercevoir les rayons de Dame Lune.

Rentrer chez soi, chez sa famille, c’est aussi prendre le temps de découvrir.
Arpenter les ruelles de Sanary-sur-mer, flâner dans une boutique, puis tomber sur une galerie artistique. Pas n’importe laquelle. Celle d’Alain Llug.
Un style qui m’a plongé dans l’univers des impressionnistes. Un mouvement, une vivacité, la vie au travers ses tableaux. Un véritable penchant pour les paysages et les scènes de vie.
Retrouver la chaleur et l’animation des marchés provençaux. Les odeurs mais les bruits aussi. C’est sans oublier les lumières scintillantes de Provence.
Illuminer son chez soi devient alors fort simple.

Alain Llug Alain Llug Alain Llug Alain Llug

Peinture au couteau, pour donner vie à une oeuvre en mouvement. Admirez, sentez, vivez-la.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’appartement à décorer {#Concours}

GravissimoJe vous parlais de changement. D’un changement non pas des moindres. Celui du déménagement.
C’est désormais chose faite. Je suis installée, les meubles sont posés, les affaires rangés. Une étape de faite.
Mais passer de 20m² à 35m², cela veut dire aussi plus d’espace, plus d’espace à décorer.
Des murs blancs, un peu trop en fait. Un peu trop de vide, finalement.
Penser à décorer, penser à leur donner vie.
Des tableaux me dit-on, pourquoi pas, l’idée n’est pas mauvaise.
Reste à choisir lesquels vont orner ces murs.
M’exprimer, volontiers, mais pas n’importe comment. Trouver une toile, une toile d’un souvenir, une toile qui me représente.
Puis j’ai trouvé la bonne affaire… Pour des cadeaux personnalisés.
La bonne affaire chez Gravissimo. Une toile à ma manière, une toile qui me ressemble.
C’est Amsterdam qui a gagné. Une ville séduisante, ses ponts, ses canaux, ses allées et son soleil. Magique qu’elle est.
Une toile sur une mesure, une toile dont on décide du contenu. Parfait pour mon nouveau chez soi.

gravissimo-1 gravissimo-3

Et pour le vôtre, qu’en est-il ?
Envie d’une toile personnalisée, selon vos envies, vous aussi, il vous suffit de tweeter ce message jusqu’au 13 décembre inclus :
Une toile à ma manière avec @gravissimo et @filleduweb http://wp.me/p2ejAD-UI #concours

Rendez-vous sur Hellocoton !