Dans les coulisses de Nestlé

Fin juin, j’ai reçu une invitation pour aller à la découverte de l’univers… Nestlé.
Waouh, enfin une opération sympathique et originale qui nous plonge vraiment dans la réalité. :)
Après échange avec mon interlocutrice, il m’a été indiqué que j’allais visiter non pas les bureaux du siège social mais une usine. Et pas n’importe laquelle : celle de Nescafé située à deux pas de Dieppe.
C’est donc le 7 juillet que nous nous sommes rendues sur place, quatre autres blogueurs et moi.

Mais au fait, pourquoi Nestlé a subitement ouvert ces portes au grand public ? Tout simplement pour s’inscrire dans une volonté d’ouverture et de sincérité vis à vis des consommateurs.
Quand on évoque Nestlé, on pensera au bad buzz Kitkat émis par Greenpeace. Depuis, Nestlé s’était fait discret.
Or, dans la volonté de montrer que l’entreprise est… comme toutes les autres, les usines Nescafé, Mousline, Purina, Vittel et Naturnes ont invité blogueurs et consommateurs afin de connaître non pas les secrets de fabrication mais les méthodes de réalisation des différents produits. Nous avons également eu la possibilité d’échanger avec les salariés et le responsable d’usine.
Ici, point de superficialité, de discours tout construit, on est dans le vrai, dans le concret.

Pour introduction, nous avons eu un petit rappel sur la manière dont été fabriqué le café. Nous sommes ensuite allé visiter les points clés de l’usine. Oreilles sensibles, pensez aux bouchons d’oreille. Une usine reste une usine, même chez Nestlé. C’est bruyant. Je ne vous mentirai pas. L’hygiène, quant à elle, est plus que primordiale. J’ai dû me laver les mains au moins 5-6 fois dans la journée, à chaque changement d’atelier en fait.
Puis l’après-midi, nous avons pu participer à des ateliers avec les responsables qualité. Pour ma part, j’ai pris la direction du laboratoire (eh oui, on n’y penserai pas sur le coup, mais Nescafé est bien équipé d’un laboratoire afin de s’assurer de la bonne qualité des grains de café achetés). Au programme, trier les grains de café… Mission qu’effectue les laborantins. Conclusion : c’est un véritable travail de fourmi. Il faut être très patient.
Atelier n°2 : dégustation de café. Non, la dégustation n’est pas un « loisir ». En effet, les salariés doivent s’assurer que la couleur, les senteurs et le goût reste le même à chaque nouvelle livraison. Car oui, les consommateurs pourraient s’en rendre compte. Un café qui marche ne peut changer de couleur. C’est tout simplement un critère de qualité de la marque.

La visite d’une usine est une expérience à vivre. J’ai apprécié la sincérité et la transparence des collaborateurs de Nestlé. Disponibles pour discuter et écouter nos remarques.
Nestlé s’est ainsi montré sous un nouveau jour. Seul petit regret, j’aurais aimé connaître la composition exacte de leurs cafés (car oui il y en a plusieurs), mais secrets de fabrication oblige, il n’a pas été possible d’en savoir plus. ;-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les cupcakes sont prêts !

Je cuisine… De temps en temps. Parfois quand j’en ai envie, plus souvent quand je reçois.
Hier, un ami m’a cuisiné un délicieux poulet mariné au miel. J’ai adoré, c’était juste divin.
Avec le temps, je me rends compte que bien manger, prendre le temps de cuisiner devient un plaisir. Parce que, des saloperies, au supermarché, il y en a beaucoup, beaucoup, beaucoup.
C’est pourquoi vous ne trouverez jamais chez moi des plats pré-cuisinés, des surgelés à gogo ou même des fruits et légumes espagnols !
Je fais particulièrement attention à ce que je consomme car j’estime qu’une bonne santé passe par une bonne alimentation. Pas vous ?
Bref, j’ai dernièrement réalisé une soupe froide au concombre. C’est simple, frais et bon. Et puis aujourd’hui, j’avais envie de cuisiner des cupcakes au chocolat. J’avais tout ce qu’il fallait, autant se faire plaisir. :)

Chez moi, dans ma cuisine, il y a quelques robots ménagers. Un blender chauffant, un petit mixer… Et puis c’est tout. Je n’ai jamais fantasmé devant tous ces robots multifonctions parce que jusqu’à présent je n’y voyais pas toujours beaucoup d’intérêts.
Cependant, j’ai récemment entendu parler du Kcook Multi de Kenwood. C’est presque un rêve qui devient réalité. Voici enfin un robot cuiseur qui répond à toutes mes demandes ! En plus, il est doté d’un découpe-légumes, fonctionnalité que l’on ne trouve pas toujours intégré à ce type de robots.
Au fond, l’avantage de cet accessoire, c’est de gagner du temps. Parce que, mine de rien, le temps passé en cuisine peut être assez important. Bon d’accord, quand on aime on ne compte pas, mais avouons que l’on préfère consacrer plus de temps à ses loisirs qu’à cuisiner tous les soirs. Reste à trouver les recettes qui me conviendront : pas trop grasses ni trop copieuses. Parce que le soir, j’aime manger léger pour être top le lendemain matin. :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Régime : suite et fin

healthy régimeJe ne l’ai pas évoqué dans mes diverses publications « Régime » mais j’ai suivi un programme minceur. Il est vrai que j’aurais pu très bien m’en passer, parce qu’au fond, je n’ai pas fait un régime strict, mais plutôt un… rééquilibrage alimentaire.
Mais, ce sont les blogueuses et surtout les youtubeuses qui ont réussi leur boulot d’influenceuses. J’ai fini par céder au Programme Déesse.
Certes c’est un coût, certes il faut le faire jusqu’au bout pour le rentabiliser.
Très marketé, on peut vite avoir l’impression que ce programme s’adresse aux jeunes femmes.
Cependant, une fois que l’on a rejoint la communauté Facebook, on remarque que l’on y rencontre des femmes de tous âges. Conseils, coaching, encouragements, l’entraide est là. Des questions ? Quelqu’un aura toujours une réponse à vous apporter. Bien sûr, une diététicienne est là pour compléter les propos si besoin est.

Je ne suis point déçue de m’être investie dans ce programme. Les premières semaines sont difficiles, certes, car votre corps doit être sevré du sucre auquel vous l’aviez habitué.
Fini les sucreries, les grignotages, la charcuterie et autres bonnes choses. Place aux légumes et fruits à gogo !
Bon j’exagère juste un peu, car à un moment il est important de se faire plaisir. Si vous vous privez trop, vous finirez par craquer sur n’importe quoi.

Ce que je retiens du Programme  Déesse

Oui j’ai perdu du poids grâce à ce programme. Mais non je ne l’ai suivi au mot près. Parce que parfois je l’ai trouvé un peu trop draconien à mon goût. Parce que certains jours il était recommandé de ne pas manger de féculents. Bien sûr, cela dépend du type de régime que vous suivez. Mais moi, ne pas avoir de pâtes dans mon assiette pour le déjeuner, c’est juste impossible. Une heure après, la faim me titille à nouveau.

Par contre, j’ai apprécié les conseils de nutrition : ce qu’il faut privilégier, pourquoi et comment.
Désormais, j’ai opté pour un nouveau petit déjeuner qui me satisfait pleinement.
Le soir, finito les féculents (ou presque). Il y a des jours qui sont moins évidents que d’autres, mais jamais de crise boulimique post 21h ! J
Aussi, je privilégie dès que possible aliments au blé complet : pâtes, pain, farine, j’essaie aussi de manger le moins de sucreries possibles… Dur dur, mais l’astuce est de les troquer contre une salade de fruits frais. Et ça marche à tous les coups !

Des recettes diététiques sont également mises à disposition. Utiles quand on se lasse de constamment manger les mêmes plats.

Les soirées et les sorties entre amis ? Tant pis pour les écarts, il ne faut pas non plus devenir asocial !
Faites-vous plaisir tout en restant raisonnable. Le lendemain, vous mangerez sainement et vous verrez que votre écart ne se verra même pas sur la balance !
Les festivités du mois de juin ne m’ont certes pas aidé à maigrir, mais je n’ai pas repris 100 grs, et c’est l’essentiel.
Suivre un programme c’est chouette, c’est très enrichissant, mais surtout, respectez les besoins vitaux de votre corps, c’est le plus important.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon alimentation : quels changements ?

bien mangerJ’ai commencé un régime il y a plus d’un mois. J’en ai parlé ici et .

Mon régime, je ne l’ai pas encore fini. Encore deux kilos à peu près. D’ici un mois, je pense que l’objectif sera atteint. :)
Ce régime, il m’a permis de revoir mon alimentation, ma consommation, ce dont j’ai besoin, en fait. Juste comme il faut.
Alors oui, fini le sucre, le chocolat, les boissons sucrées, les grignotages, les biscuits, le fromage, la charcuterie.
A moi la viande maigre, le poisson (je crois que j’en aurai jamais autant mangé de ma vie !), les fruits, les légumes, les féculents au blé complet, le thé, et encore le thé !

Au début, ça a été dur. Constamment cette sensation de faim.
Aujourd’hui, deux mois après, je me maintiens aux quantités recommandées. Le soir c’est toujours un peu difficile, mais je n’ai jamais craqué. Ou alors… Sur un bout de pain. ;-)

Les soirées entre copains ? Ou il y en a eu. Pas mal en juin. Mais ça fait partie du jeu. Ne pas passer pour une associable. Mettre son régime de côté, et puis le continuer plus longtemps.
Au final, je me suis rendue compte que mes quatre premiers kilos je les avais perdus pour de vrai. Aucune reprise. Assez fière en fait. :)

Mes secrets ? Je les partage avec vous.
Bien sûr, il faut écouter son corps et ses besoins. Mais très concrètement il faut éviter au maximum les aliments industriels : beaucoup, beaucoup trop de sucre et de sel. A bannir si vous le pouvez !

  1. Le poisson tu varieras
    Du poisson, et surtout les filets, c’est ce qu’il vous faut ! N’importe quel poisson sera toujours plus maigre que la viande rouge, le canard et le porc. N’hésitez pas à le varier : merlan, julienne, perche du Nil, merlu, mais aussi coquillages et crustacés. Les bulots, la vie !
  2. Des fruits tu mangeras chaque jour
    Les fruits ne font pas grossir. Il est toutefois recommandé de ne pas en consommer le soir. Au petit déjeuner, au déjeuner ou même au goûter, ils seront toujours les bienvenus. Un creux dans la journée ? La pomme, c’est parfait. Pleine de fibres, vous tiendrez jusqu’au prochain repas.
  3. Le goûter tu ne sauteras pas
    Quatre repas par jour, ce n’est pas que pour les enfants.
    Votre goûter, prenez-le deux heures avant votre dîner. Sucré, salé, du moment où vous mangez équilibré.
    Pour ma part, j’ai opté pour deux tartines d’avocat sur du pain de seigle ou complet.
  4. Te peser tu feras
    Attention, pas tous les jours ! Une fois par semaine sera amplement suffisant.
    N’oubliez que votre poids peut varier d’un jour à l’autre. Les hormones, l’eau, la température peuvent vous jouer des tours !
  5. Tes repas tu varieras
    Pensez à manger de tout, tout le temps. Evitez la routine, sinon vous vous lasserez, et pire vous craquerez sur n’importe quoi ! Pensez au semainier, à faire vos courses pour la semaine. Le secret ? Avoir un frigo plein qui vous incitera toujours à cuisiner
  6. Fais-toi plaisir !
    En période de régime, il faudra éviter les écarts. Cependant, en temps normal, vous pourrez manger de tout, du moment à ne pas faire trop d’abus. Je ne conseille pas d’enchaîner pâtes de carbonara, pizza, hamburger, mais pensez bien à alterner avec des repas sains. Je dirais même plus, deux-trois repas plaisir par semaine. Pas plus ! Le but n’est ni de se frustrer, ni de se rendre malade. :)
  7. Des recettes diététiques tu suivras
    Je viens tout juste d’acheter un e-book dédié. Je testerai dès la semaine prochaine. Les recettes proposées sont sympathiques et simples à réaliser. Je vous en dirai des nouvelles bientôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le petit-déjeuner parfait

Passé  30 ans, je considère qu’il est primordial de « surveiller » son alimentation. Je dirais même que cela est valable à tout âge.
Le repas le plus « facile » à réadapter ? Selon moi c’est le petit-déjeuner. Pourquoi ? Parce que le matin on a particulièrement faim et on serait prêt à manger presque n’importe quoi ! ;-)

Toutefois, avant de le démarrer, je bois toujours un verre d’eau chaude avec un peu de citron. Il paraît que ça fait du bien au corps, que ça le nettoie.

Je le démarre ensuite avec un porridge. Un porridge ? C’est un mélange de flocons d’avoine légèrement arrosé de lait de soja, de riz, d’amande ou de vache, et de fruits frais.
Mes quantités ? 30 grammes de flocons, 10-15cl de lait et quelques morceaux de fruits.
Pour des raisons pratiques (le matin c’est toujours un peu la course !), je fais chauffer les flocons et le lait 1min15 au micro-ondes. Voilà le résultat en image. :) Je vous assure, c’est délicieusement bon.

Porridge et ses fruits frais

Porridge et ses fruits frais

On passe maintenant au… fromage.
Oui je consomme depuis peu du fromage le matin. Bien sûr, pas ceux bien gras et bien bons ! :) On m’a conseillé de choisir du Saint-Morêt ou du Carré frais. C’est frais, léger (prenez les versions les moins caloriques) et ça passe très bien au saut du lit. Pour la petite histoire, des amis ayant déjà consultés un diététicien m’ont affirmé qu’il était recommandé de consommer cet aliment en début de journée.
Côté quantité, 2 à 3 tartines selon l’heure du petit déjeuner. Pour le pain, préférez le pain complet ou le pain de seigle, plus riche en fibres et en protéines que le pain blanc.

Tartines de Carré Frais 0%

Tartines de Carré Frais 0%

Enfin, pour bien hydrater mon corps dès le début de la journée, je bois soit un café au lait (mon péché mignon), soit une tasse de thé. Au choix. :)

Café au lait du matin

Café au lait du matin

Ces quantités me permettent de tenir 4-5 heures avant le déjeuner. J’évite ainsi les grignotages entre les deux repas.
A vous de jouer ! :)

Rendez-vous sur Hellocoton !