[Pub] Orangina est toujours là !

Les nostalgiques de la publicité Orangina rouge sont nombreux. Une pub qu’on a vu et revu et que l’on connaît par coeur.


Pub Orangina rouge – la trilogie

Orangina, c’est aussi une chaîne Youtube composée de nombreux spots de pub.

Pour le lancement de ses nouvelles publicités vidéos, Orangina a convié tout le Beau Paris à l’Electric, Porte de Versailles.

Au programme de la soirée : atelier maquillage, photos, dégustation de cocktails Orangina, musique et copinages.
Aperçu en images.

Soirée Orangina à l'Electric

Soirée Orangina à l'Electric

Soirée Orangina à l'Electric

Soirée Orangina à l'Electric

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les applications mobiles pour les femmes

Voici un article qui devrait esquisser un petit sourire sur votre visage. :-)

Présenter des applications mobiles, je l’ai fait pendant un certain temps. Moins aujourd’hui.
Pourtant, le communiqué de presse que m’a transmis l’agence Big5media m’a donné envie d’en parler à nouveau.

Applications mobiles du momentVoici donc mes petits coups de coeur du jour.

Greenbureau : une application pratique et écolo pour stocker et classer toutes vos factures.

Cosmo bons plans : le magazine Cosmopolitan regroupe pour les utilisateurs de l’application tous les bons plans et offres exclusives du moment. Vous pouvez être tenues informées grâce aux alertes à placer sur vos magasins préférés.

Sushi Cook : apprenez à cuisiner comme un grand chef ! Grâce aux illustrations, vous deviendrez un expert en sushis, makis et autres gourmandises japonaises.

Le choix des libraires : amoureuses des livres ? Téléchargez l’application le Choix des libraires pour connaître les coups de coeur littéraires des libraires et de la presse. Satisfaction garantie. :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Polabox et les autres #Instagram

Instagram, Instagram et Instagram.
Des photos, certaines plus belles que d’autres, mais sur Instagram on poste ce que l’on veut.

Instagram c’est tellement la mode que 100 millions de personnes sont inscrites sur ce réseau social.
Des bons petits plats, des chats et des paysages, voici les thèmes les plus récurrents que l’on peut retrouver.
Partager ses coups de coeur, son quotidien et donner envie.
Même les marques utilisent Instagram. Consultez donc les exemples de Air France, Louis Vuitton ou Nike.

« Du contenu de proximité » radotent les marketeux ! « Offrir aux followers de l’inédit et de l’intime » rappelle les community managers.
Bref, Instagram c’est un peu l’outil pour faire rêver et rapprocher les marques des consommateurs.

Et pourtant, la mécanique d’Instagram est simple : il suffit d’ajouter des filtres à vos photographies ! Votre compte peut être suivi par vos amis, fans et Polabox iPhone 4Spersonnes diverses. Ces derniers pourront aimer et commenter vos photos. 

Jusque là rien de révolutionnaire, mais les mobinautes diffusent à longueur de journée du contenu varié.

Instagram, je le consulte au moins deux fois par jour. Découvrir des bonnes adresses, suivre les actualités des personnalités que j’aime ou même des idées de recette. Telle est mon utilisation d’Instagram.

C’est suite à ce succès planétaire que certains entrepreneurs ont lancé sur le marché des outils pour imprimer les photos Instagram.
Citons notamment Polabox qui offre la possibilité de tirer vos clichés au format polaroïd et poster. Et pour faire encore mieux, vous pouvez imprimer votre photo fétiche sur un mug ou sur une coque iPhone 4S.

Je n’ai personnellement pas encore testé ces offres mais je suis bien tentée par un mug, une toile ou des stickers !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Du Plan de Dieu à #Paris

Paris manque trop souvent de chaleur.
De chaleur humaine, je veux dire.
Paris est froid, Paris est individualiste, Paris n’a pas d’âme.

Mais il arrive que cette chaleur humaine puisse vous surprendre le temps d’une soirée, et ce grâce à Louise Massaux.
Mi-février, le temps d’une soirée, j’ai pu replonger au coeur du Sud de la France.
Des gens, chaleureux, humains, généreux. Ca fait du bien, au coeur, au mental.

Ces gens, avec lesquels je partage mes racines ancestrales m’ont fait découvrir le Plan de Dieu, un Côte du Rhône Villages.
Un vin riche en histoire puisque son origine remonterait en 1326 !

Plan de Dieu - Côte du Rhône
Plan de Dieu - Côte du Rhône
Plan de Dieu - Côte du Rhône

Petite anecdote, le territoire du Plan de Dieu tire son nom du Moyen-Age où la région, alors emplie de brigands et autres personnes
Plan de Dieu - Côte du Rhônepeu recommandables, nécessitait de recommander son âme à Dieu avant de la traverser ; la terrasse sur ses 1500 hectares n’offrant que peu d’endroits où se cacher.

C’est sur les communes de Rasteau, Gigondas et Vacqueyras que les viticulteurs ont réalisé ce côte du Rhône.
Ce dernier assemble plusieurs cépages : grenache noir (50%), Syrah, Mourvèdre ainsi que d’autres types de plant de vigne.
Notez d’ailleurs que le Mistral et le soleil de cette région de France permet d’assainir le vignoble et, par conséquent, de réduire les traitements sur la vigne.

Mais le Plan de Dieu, c’est un vin aux riches saveurs. A la fois fruité, épicé et composé des parfums de la garrigue.

Quoi qu’il en soit, j’ai très apprécié ce vin rouge.
J’étais jusque là habituée (que dis-je, élevée, petite-fille de viticulteurs oblige !) au Côte de Provence et au Bandol.
Mais il est vrai que ces terres qui jouxte ma Provence natale ont un bel avenir devant elles.
Déjà médaillés d’or, certains vins du Plan de Dieu le sont.
Des centaines d’hectares qu’ils ont ces domaines viticoles.
Mais surtout, de la spontanéité, du coeur et une passion pour la vigne qu’ils ont.

Prix moyen d’un vin rouge Plan de Dieu Côte du Rhône Village : 10€

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lire et écrire

Lire et écrire. Deux verbes complémentaires, mais particulièrement difficiles à conjuguer ensemble.

Je lis. Du moins j’essaie de lire. Lire des choses utiles, intéressantes. Eviter les niaiseries. Il m’arrive cependant de tomber dedans.
Pas ma faute, la faute aux médias. La faute aux pseudo-critiques littéraires qui osent dire que tel ou tel écrivain a du talent.

Jamais plus je ne lirai Nicolas Rey, Agnès Martin-Lugand et Frédéric Beigbeder. J’ai aimé Un Roman Français mais je trouve 99 francs

Ecrireoutrageant et trop vulgaire.

Je vais lire le dernier Renaudot, Les Vieilles. Il faut aussi que je parte à la découverte du Potentiel érotique de ma femme. Mais surtout, j’ai besoin d’oeuvres écrites d’une plume digne de ce nom.

Je n’aime pas les écrits bâclés. Je n’aime pas les écrits sans profondeur.
Parler de soi peut déranger certaines personnes. Mais n’est-ce pas la chose que l’on maîtrise le mieux ?
Pour écrire, il faut être cultivé. Pour écrire, il faut être créatif. Pour écrire, il faut avoir un univers à soi.

C’est pourquoi j’ai aimé Justine, David et les autres.

Je vais tenter de me remettre aux romans historiques.
Ce sont Des Garçons d’avenir qui m’attendent. J’espère ne pas perdre mon temps.
Plus jeune, j’ai lu Mireille Calmel. Pas mal sa plume était. Mais j’ai fini par passer à autre chose.
On m’a beaucoup parlé de Christian Jacq. Il faudrait que j’aille à sa rencontre, un jour.

J’admire l’écrivain. J’admire cette personne qui a ce don de l’écriture. Je ne m’y suis jamais vraiment essayé. Pourtant il faudrait.
Envie d’aller plus loin que ce « blog ».
Trouver l’idée. Trouver l’idée qui permettra de faire galoper mes doigts sur le clavier.

J’en ai une, mais je ne sais point si c’est une bonne chose que de l’exposer. Une sortie de confession. L’écriture comme échappatoire, en somme.
Parler de ça. Ce « ça » que j’ai du mal à quitter. Cette histoire que mes proches ont oublié, pas moi.

Réflexion en cours…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !