La Guerre est déclarée

Lorsqu’on découvre l’affiche du film La Guerre est déclarée, nous voyons un couple d’amoureux haut perché sur un manège. Un sourire illumine leur visage.

Et pourtant, le film ne narre pas les bienfaits de l’eau fraîche et de l’amour, mais le combat de Roméo et Juliette pour sauver leur enfant, Adam, de la terrible maladie qu’est le cancer.

Adam a tout juste 18 mois lorsque ses parents découvre le mal qui l’envahit.

Alors Roméo et Juliette se rendent à Marseille pour rencontrer un important neurochirurgien, nous rapporte le narrateur.

Mais finalement, la petite famille fera suivre Adam sur Paris pendant cinq longues et dures années.

La Guerre est déclarée, c’est une histoire vraie, mais aussi un film sur la maladie, l’amour, le combat et la famille.

Un film qui nous montre qu’aujourd’hui encore nous devons faire confiance à la médecine, même si elle a pu trahir certains.

L’homme n’est pas parfait, et la médecine non plus.

Etre malade, ça arrive à n’importe qui, même à un petit garçon de 18 mois.

Prendre le temps d’aller voir La Guerre est déclarée, c’est comprendre que nos maux de la vie de tous les jours sont infimes face à ce que peuvent vivre certains humains, et surtout certains enfants.

Un film profond, émouvant et surtout bourré d’espoir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pourquoi je blogue ?

Pourquoi je blogue ?

Voici une question que je me pose depuis quelques temps.

Des personnes de mon entourage me l’ont aussi demandés.

Je blogue depuis le 31 janvier 2010. Je blogue parce qu’avant tout j’aime écrire.

Littéraire typique, j’ai toujours eu une attirance pour les mots, l’écriture et la littérature (la grande !).

Ecrire, est une chose que l’on m’a réellement demandé en Maitrise de Lettres, pour la création de mon mémoire de recherche.

J’ai dû créer des centaines de phrases. Nombreuses sont celles qui furent laborieuses.

Un mémoire, c’est faire parler son moi, créer une idée, l’organiser et la justifier.

Bien que ce travail fut intense, je n’ai point été écoeurée de l’écriture, bien au contraire.

A la fin de mon adolescence, il m’arrivait d’écrire des textes et des poèmes. Mes inspirations, je les tirais de mes livres de chevet.

Si on remonte un peu plus loin, fut le temps des rédactions. Un sujet, et imaginer tout un univers. Seul l’enseignant était apte à juger notre travail. Des répétitions, des erreurs de grammaire et de conjugaison, voici les soucis que nous rencontrions souvent.

Puis vint le temps des incessantes dissertations. Problématique, thèse, anti-thèse, synthèse.

Vous constaterez que ma jeunesse fut rythmée par l’écriture de textes, ô certes carrés, mais parfois joliment dits.

Aujourd’hui, grâce au développement fulgurant du web, il m’est encore possible de laisser mes pensées s’évader.

Je considère l’écriture comme un exutoire, un moyen d’évacuer un trop-plein de pensées qui se bousculent dans mon esprit (et ô combien celui-ci cogite souvent !).

Ecrire c’est aussi un moyen de faire passer des messages, des coups de coeur, mais surtout de faire un constat du monde dans lequel je vis.

Souvent, mes proches, mais surtout mes collègues, me demande si bloguer n’est pas trop contraignant. Je leur réponds que « tout est question d’organisation ».

J’écris lorsque j’en ressens le besoin et surtout pendant que mon esprit n’est pas trop occupé.

Je blogue surtout le soir, assez rarement en journée. J’apprécie de poser mes textes sous ma couette, bien au chaud ; ou même devant ma télévision avec Gainsbourg dans les oreilles.

Lorsque j’écris, je n’aime qu’on me dérange. J’ai besoin de rédiger rapidement, afin de ne pas perdre l’idée qui me titille.

Il m’arrive souvent de me perdre dans mes propos. Manque d’organisation, les idées se bousculent, et mon fil conducteur finit par se rompre.

Mais écrire, c’est aussi prendre le temps de s’intéresser aux autres. Lire les blogs, suivre les actualités, réfléchir, observer les gens, rêver pendant son sommeil et imaginer l’avenir.

Bloguer, c’est créer au quotidien.

Mais si ce blog s’enrichit au fil des semaines, c’est grâce aux gens que je rencontre, aux lecteurs qui m’encouragent et surtout à cet amour que je porte à l’écriture.

P.S. : Bienvenue à mon Papa parmi mes lecteurs !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Après Insta.gram, Followgram.me

Je fais écho à l’article de Laurène Sturm sur Insta.gram en vous présentant Followgram.me, qui n’est autre que le site web d’Insta.gram, ou plutôt, la page personnelle de votre compte Insta.gram :

Comme vous pouvez le constater sur cette capture d’écran, vous pouvez obtenir à la fois votre page web Insta.gram mais aussi le bouton follow à installer sur votre site.

La page web ressemble à cela :

Tandis que le bouton Followgram.me se présente de cette manière :

Insta.gram rend accessible à tous, possesseurs de smartphones ou non, l’utilisation de cette application. Chacun pourra suivre les comptes qui l’intéressent depuis le web.

Une avancée non négligeable, que devront prendre en compte les webmarketeux afin d’optimiser la présence des marques sur les réseaux sociaux.

Chut, je n’en dis pas plus. :-)

http://followgram.me/geekette_/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aperçu de la collection automne/hiver 2011 Desigual


 La suite ici !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

HTC présente le HTC Radar et le HTC Titan

Pour le lancement européen de ses deux nouveaux téléphones mobiles, HTC a organisé le 1er septembre dernier à Paris, Londres, Berlin et Madrid une soirée regroupant les principaux acteurs de HTC et les fans de la marque.

Rendez-vous donc à l’hippodrome de Longchamp pour une soirée exclusive.
Dès 20h30, nous ont été dévoilés les deux nouveautés de HTC :

Le HTC Radar

Le HTC Titan


Ces deux bijoux sont équipés de la dernière version de Windows Phone et « redéfinissent le concept de mobilité grâce à de nouvelles fonctions photo, multimédia et de communication très performantes, qui permettent aux utilisateurs de tirer pleinement parti des dernières innovations Windows Phone » nous dit Jason Mackenzie, Président des Ventes globales et du Marketing HTC Corporation.

Grâce à HTC, les internautes pourront désormais réussir de somptueux clichés dès le premier coup mais aussi filme en HD.
Est également mis à disposition un onglet de retouches des photos afin de laisser libre cours à l’esprit créatif de l’utilisateur des mobiles HTC.

Niveau correspondance, le HTC Radar offre la possibilité de commencer une discussion par SMS, puis de la continuer sur Windows Live Messenger ou sur Facebook.

Côté pro, le HTC Titan intègre Microsoft Office Mobile, mais aussi des fonctionnalités d’emailing avancées (boites de réception unifiées, synchronisation de tâches et de calendriers, etc.)

Les deux smartphones proposent le service HTC Watch qui permet d’accèder à la VOD : catalogue de films et de séries TV premium.

Je n’ai malheureusement pas pu tester ces deux téléphones. Les fonctionnalités proposées sont particulièrement attrayantes et devraient séduire un large public… Dont sûrement moi !

Voici, pour les plus curieux, le descriptif complet du HTC Radar et du HTC Titan.

Les deux mobiles seront disponibles en France dès la première semaine d’octobre.

Rendez-vous sur Hellocoton !